Congé paternité : ça se passe comment chez nos voisins européens ?

Congé paternité : ça se passe comment chez nos voisins européens ?

DirectLCI
AREU - Alors que le magazine féministe "Causette", appuyé par des personnalités, réclame un allongement et une meilleure indemnisation du congé paternité, voici un tour d'horizon de ce qui est proposé pour les jeunes pères de famille dans le reste de l'Europe.

Le sujet revient dans l'actualité via une pétition. La rédaction du magazine féminin et féministe Causette a recueilli plus de 14.000 signatures pour réclamer un congé paternité obligatoire et mieux rémunéré en France. Et, à terme, un allongement de la durée du congé paternité à six semaines.


Actuellement, en France, le congé paternité est d'une durée de onze jours consécutifs - week-ends compris - pour les pères salariés, quel que soit la nature de leur contrat. Il n'est pas obligatoire de le prendre, et l'employeur doit être prévenu au moins un mois avant le premier jour de congé. Côté portefeuille, le salaire des jeunes pères est amputé à un taux forfaitaire de 21% s'ils décident de partir en congé paternité. 


Va-t-on vers une amélioration telle que la pétition la préconise ? Dans le cadre d'un précédent article sur le sujet, nous avions interrogé l'entourage de Marlène Schiappa, secrétaire d'Etat à l'Egalité entre les femmes et les hommes, sur un éventuel rallongement de ce congé. On nous répondait alors qu'une réforme n'était "pas du tout à l'ordre du jour". Mais au fait, est-ce que la situation est plus enviable chez nos voisins, ailleurs en Europe ? 

En vidéo

Congé paternité allongé

Norvège : 14 semaines de congé paternité payés

En 2012, le gouvernement a décidé de rallonger de deux semaines le congé paternité des pères norvégiens. Depuis, ce congé est d'une durée de 14 semaines. Par ailleurs, le salaire, pendant cette période, reste inchangé : il est perçu dans son intégralité. Au total, le congé parental atteint une durée de 49 semaines, en cumulant les droits des deux parents. 

En vidéo

VIDÉO - Charge mentale : et si l'État nous filait un coup de main ?

Suède : 60 jours de congés paternité payés

Le couple peut se partager 480 jours de congé parental. Mais, au sein de ce dispositif, le père et la mère ont pour obligation de prendre au moins 60 jours chacun. Restent donc 360 jours, qui seront à partager dans le couple. Chacun conserve 80% de son salaire.  

Finlande : 54 jours de congé paternité payés

En Finlande, la durée totale du congé parental est de 263 jours ouvrables. Au maximum, le père est autorisé à poser, en congé paternité 54 jours ouvrables soit l'équivalent de neuf semaines. Côté indemnisation, cette dernière est déterminée en fonction des revenus perçus dans l'année. En dessous d'un revenu annuel inférieur à environ 10.000 euros, une allocation de 23 euros par jours est versée en compensation. 

Bulgarie : 15 jours de congé paternité payés

Le jeune père a droit, en Bulgarie, à 15 jours de congés payés à partir de la naissance de l'enfant. La mère bénéficie de 410 jours de congés, qui débutent 45 jours avant la date prévue du terme. Précision intéressante : après le sixième mois de l'enfant, la mère peut céder le reste de ses 410 jours à son compagnon.

Royaume-Uni : 14 jours de congé paternité payés

Après la naissance d'un enfant au Royaume-Uni, le congé paternité peut durer jusqu'à quatorze jours. Les jeunes mères, quant à elles, bénéficient de 26 semaines d'arrêt. En ce qui concerne les hommes, c'est plus qu'en France ou en Belgique, mais attention : l'indemnisation de ce congé paternité est très faible au Royaume-Uni.  

Belgique : 10 jours de congé paternité payés

Chaque nouveau père belge a droit à dix jours d'absence, lesquels sont à poser dans les quatre mois qui suivent la naissance, et pas forcément de manière consécutive. Pendant les trois premiers jours de congé paternité, le salaire est versé dans sa totalité. Puis, au cours des sept jours suivants, il est versé au père une allocation par l'assurance, à hauteur de 82% du salaire brut. 

Italie, Grèce : 2 jours de congé paternité payés

En Grèce, les pères ont droit à deux jours de congé paternité. Même chose en Italie, et ce depuis très peu de temps. En 2016, le congé paternité en Italie est passé à deux jours, consécutifs ou non. Le travailleur perçoit dans ce laps de temps la totalité de son salaire. Par ailleurs, en complément, la père peut céder deux jours de son congé au père. 

Allemagne : pas de congé paternité payé

En Allemagne, il n'y a pas de politique de congé paternité. En revanche, un père allemand peut partager quatorze mois de congé parental avec la mère de l'enfant. Tous les deux perçoivent alors 65% de leur salaire.

Plus d'articles

Sur le même sujet