CONSULTATION - Les vacances trop longues ? Vous n'avez franchement pas envie de les raccourcir

Société
DirectLCI
VOTRE AVIS - Le ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, juge les vacances scolaires trop longues. Interrogé sur BFM ce lundi, il a même suggéré l'idée de réduire celles de la Toussaint d'une semaine. LCI vous a demandé votre avis, et parmi les près de 3200 votants, vous êtes 67% à estimer que non, les vacances ne doivent pas être raccourcies.

Les vacances des élèves vont-elles bientôt diminuer ? Ce n'est pas exclu d’après les déclarations du ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, ce lundi matin sur BFM. "Quand on additionne toutes les vacances, c’est trop long !", a-t-il lancé.


En ligne de mire du ministre, les vacances d'automne articulées autour de la Toussaint. "Si vous prenez le cas des vacances de la Toussaint, qui durent depuis quelques années deux semaines, personnellement, ça m’a toujours semblé un peu long. D’autant plus que j’ai constaté que c’était un facteur de décrochage pour certains élèves au cours du premier trimestre", a expliqué Jean-Michel Blanquer. 

L’ancien recteur de l’académie de Créteil veut toutefois prendre son temps avant de modifier le calendrier scolaire. Son souhait est de mener "une concertation" plus large pour réfléchir sur "l’espace et le temps de l’élève au XXIe siècle". "Je ne vais pas arriver et dire du haut de mon chapeau : c’est comme-ci, c’est comme cela. Il faut discuter", a-t-il ajouté.  A ses yeux, "on ne peut pas parler du rythme hebdomadaire sans parler du rythme quotidien et annuel". Ce chantier pourrait débuter "dans les deux mois", a conclu Jean-Michel Blanquer.

Mais les résultats de la consultation que nous avons lancée sur notre site ne vont pas dans le sens du ministre. Ce mardi matin à 8h30, près de 3200 personnes y avaient participé. Et une majorité d’entre elles (67%) estime qu’il ne faut pas réduire la durée des vacances scolaires (contre 33% qui se disent favorables).

Les vacances de la Toussaint déjà sources de polémique l'an dernier

L’an dernier, les vacances de Toussaint avaient déjà suscité la polémique. Non pas sur leur durée mais sur le fait qu’elles étaient à cheval sur trois semaines (elles avaient débuté le jeudi 20 octobre et pris fin le mercredi 2 novembre). De nombreux parents avaient critiqué ce calendrier en raison de leurs difficultés à trouver des modes de gardes adaptés. Les professionnels du tourisme l’avaient quant à eux jugé incohérent par rapport aux usages de location de vacances, qui vont traditionnellement du samedi au samedi.

En vidéo

L'interview de Jean-Michel Blanquer au JT de TF1 le 27 août

A l’époque, la ministre de l’Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem, avait justifié un tel calendrier en invoquant le rythme des élèves. Elle avait en effet souhaité ne pas dépasser les sept semaines de cours après la rentrée pour les écoliers, qui avaient repris les cours en milieu de semaine en septembre 2016. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter