Contre les drones malveillants, l'armée de l'air s'en remet aux aigles

DirectLCI
EXPÉRIENCE - Pour lutter plus efficacement contre les drones intrusifs, notamment sur les sites sensibles type centrale nucléaire, l'armée a décidé de mener une expérimentation... avec des aigles chargés de neutraliser cette menace d'un nouveau genre. Les équipes du 20h ont ainsi pu assister à une démonstration à couper le souffle.

Le plus puissant des rapaces se retrouve propulser dans une guerre d'un nouveau genre : celle contre l'utilisation malveillante des drones. En effet, l'armée de terre mise désormais sur ces oiseaux pour venir à bout de ces engins intrusifs. C'est ainsi que l'année dernière, dans le plus grand secret, les militaires français ont fait l'acquisition de 4 œufs d'aigles royaux. Les équipes du 20h ont pu assister à des tests impressionants dans lesquels les majestueux volatiles s'opposent - avec succès - à cette menace aérienne d'un genre nouveau. 

90% de réussite

Bien entendu, l'armée n'a pas mis en place ce dispositif pour lutter contre tous les types de drones. Cette technologie, utilisée à bon escient, peut même, bien souvent, offrir de nouveaux services à même de nous faciliter la vie. Mais c'est bien contre les mini-drones qui s'aventurent illégalement au-dessus de sites sensibles - notamment les centrales nucléaires - que les militaires entendent lutter. L'expérimentation avec les aigles doit durer deux ans, mais on parle déjà d'un taux de réussite avoisinant les 90%. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter