Tout ce qu'il faut savoir sur le nouveau contrôle technique, plus cher, qui entrera en vigueur le 20 mai

BUDGET
DirectLCI
ZOOM - Alors que de nouvelles dispositions du contrôle technique s'appliqueront à compter du 20 mai 2018, de nombreux automobilistes anticipent en avançant l'examen de leur véhicule. Et pour cause : le nouveau contrôle, au-delà d'être plus cher, et surtout plus rigoureux.

Ce sujet concerne les 38 millions d'automobilistes français. À partir du 20 mai 2018, les règles du contrôle technique changeront. Désormais, cet examen obligatoire sera plus rigoureux, plus long et plus coûteux. Face à ce surcoût annoncé, beaucoup de propriétaires ont avancé la date de leur prochaine visite. En conséquence, les garages sont pris d'assaut (voir vidéo ci-dessus).

127 défaillances "critiques"

Car le contrôle technique version 2018 sera bien plus restrictif : désormais, ce ne sont plus deux catégories de défauts qui peuvent être mentionnées sur le rapport de contrôle technique mais trois : des défaillances dites "mineures" au nombre de 139 qui sont simplement signalées mais n'entraînent pour l'automobiliste aucune obligation de réparation, des défaillances "majeures" (340) qui, elles, entraînent une contre-visite (comme auparavant, l'automobiliste dispose d'un délai de deux mois pour présenter à nouveau son véhicule au centre) et enfin les défaillances "critiques" (127) qui vont clouer le véhicule au sol. 

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 24/04/2018 présenté par Gilles Bouleau sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 24 avril 2018 des reportages sur l’actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le 20h

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter