Cop 21 : c’est quoi au juste ?

SOCIÉTÉ
ENVIRONNEMENT – Rendez-vous crucial et d’ampleur internationale, la 21e conférence internationale du climat, doit se tenir du 30 novembre au 11 décembre dans le nord de Paris. L’objectif : trouver un accord "ambitieux" pour limiter au maximum le réchauffement planétaire, lié aux émissions de gaz à effet de serre.

Rendez-vous "crucial" pour le climat, sommet "de la dernière chance" pour "sauver la planète" ou point d’orgue du quinquennat de François Hollande sur le plan intérieur, etc. Depuis quelques mois déjà, la Cop 21 est sur toutes les lèvres. L’événement aura lieu du 30 novembre au 11 décembre au Bourget, en région parisienne. Metronews fait le point.

► Qu’est-ce que la Cop 21 ?

Dans le jargon onusien, une "Cop" - pour "Conference of the parties", en anglais - est une conférence annuelle internationale sur le climat sous l’égide l’Organisation des nations unies (ONU). Ce sont des négociations qui visent à ratifier un accord "ambitieux" afin que les 195 Etats signataires de la Convention cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC), adoptée en 1992, à Rio, lors du sommet de la Terre, réduisent leurs émissions de gaz à effet de serre, responsables des changements climatiques.

EN SAVOIR+ >> Cop 21 : cinq bonnes raisons de (vraiment) s’y intéresser

 Pourquoi Paris ?

Pour cette 21e édition de la Cop, après la répétition générale à Lima (Pérou) l’an passé , c’est la France et Paris (enfin Le Bourget, en Seine-Saint-Denis) qui ont été choisies comme pays et ville hôtes. Entérinée en 2013 à Varsovie, la candidature de la France pour la zone Europe de l’Ouest avait été annoncée par François Hollande en septembre 2012. Mais être pays hôte, c’est plus une question de logistique que de leadership.

 Qui y participe ?

Au total, 20.000 observateurs et délégués qui gravitent autour des négociations sont attendus au Bourget les deux semaines de la Cop21. Comme l’explique Slate.fr , les chefs d’Etat ne seront présents qu’à partir de la deuxième semaine. Seuls les observateurs de la société civile accrédités pourront s’y rendre, notamment les membres de grandes ONG comme le WWF ou la Fondation Nicolas Hulot.

A LIRE AUSSI
>>
Hervé Le Treut : "Pour sensibiliser sur le climat, il faut parler de la vie quotidienne"
>>
"Poubelman" dresse un bilan terrible de sa "marche pour l’environnement"
>>
VIDEO - Quand Nicolas "Yolo" Hulot s’entoure des stars de Youtube

Lire et commenter