COP21 : "Poubelman" dresse un bilan terrible de sa "marche pour l'environnement"

SOCIÉTÉ

ECOLOGIE - Hervé Pighiera a mis 57 jours pour parcourir à pied les 1000 km qui le séparaient de la Tour Eiffel. Muni d'une pince et d'une poubelle à roulettes, il a ramassé tous les détritus trouvés sur son chemin et partagera son experience lors de la COP21.

Cet été, Hervé Pighiera a relevé un défi insolite : rejoindre la Tour Eiffel à pied depuis le sud de la France, en ramassant tous les déchets sur son passage. Muni d'un chapeau de paille et d'une poubelle à roulettes, le militant écologiste a quitté Les Mées (PACA) le 12 juillet dernier et parcouru 1000 km en 57 jours pour atteindre la ligne d'arrivée de son périple. "Je m’aperçois que la planète que nous léguerons à nos enfants sera leur fardeau principal au lieu d’en être la force et leur gage de durabilité. Les défis écologiques vont s’amplifier au cours des prochaines décennies et je ne veux pas laisser une marque d’inactivité aux générations à venir" a-t-il expliqué sur son blog .

Au cours de son voyage, Hervé Pighiera a ramassé près de 14kg de déchets par jour, qu'il a triés et analysés. L'écologiste qui a eu l'idée de ce projet lors d'un voyage en Amérique du sud, a l'intention de partager son expérience à la conférence internationale sur le climat (COP21) qui s'ouvrira le 30 novembre prochain au Bourget. Le militant écologiste s'y rendra d'ailleurs de la même façon qu'il a mené son périple, à pied depuis la Tour Eiffel, sa pince et sa poubelle à roulettes à la main.

800 kg de déchets triés et analysés

"Je partais là bas (en Amérique du sud) pour voir des paysages que j'avais en tête depuis que j'étais petit et je les ai vus, mais je les ai vus remplis de détritus et je me suis posé cette question simple de savoir ce qu'il en était en France" a-t-il expliqué sur France 3. Se surnommant "Poubelman", Hervé Pighiera dresse un bilan catastrophique de sa "marche pour l'environnement" puisqu'il a trié et analysé près de 800 kg de détritus.

"Cette réflexion me mènera jusqu’à Paris pour exhorter nos dirigeants à prendre les décisions qu’il faut, décisions dont ils connaissent déjà la teneur, mais se cachent volontairement derrière des principes économiques à court terme, qui n’ont aucune valeur durable et sont dénués de toute dignité" a revendiqué le militant écologiste sur son blog.


Un militant écologiste parcourt la France pour analyser les déchets
Lire et commenter