"J'avais du mal à respirer" : le masque finalement obligatoire en cours de sport ?

Caen, avril 2021

AMBIGUÏTÉ - Inquiets des conséquences potentielles sur la santé de leurs enfants, des parents s'étonnent que le port du masque soit, depuis la rentrée, parfois imposé lors d'activités physiques sur le temps scolaire. Que prévoit exactement le protocole sanitaire ?

"J'ai fait du basket avec le masque". Audrey ne se remet pas des confidences de sa fille de 7 ans, lundi, sur le trajet de retour de l'école. "Avec cette chaleur, j'ai vite compris pourquoi elle était si fatiguée et l'origine de sa migraine", confie la mère de la fillette scolarisée à Strasbourg, précisant que le cours de sport en question s'est déroulé qui plus est à l'extérieur. "Le sport avec le masque c'est vraiment pas possible, c'est dangereux", s'émeut celle qui a immédiatement sollicité un rendez-vous avec la direction de l'établissement. 

Toute l'info sur

Variant Delta : la France face à une quatrième vague

"Ma fille est en école privée et je pense qu'ils dictent leurs propres règles", suppose-t-elle sans pour autant excuser ce qui lui semble être une aberration. C'est pourtant dans une école publique de Reims qu'est scolarisée la fille d'Élodie, 6 ans, qui, elle aussi, a fait du sport sur le temps scolaire en portant son masque, ce mardi. 

"Honteux et dangereux"

"Léa rentre de l'école et me dit qu'elle fait du sport dans le gymnase avec le masque. Une blague, non ? Elle me dit : 'on avait trop chaud, maman, j'avais du mal à respirer'", rapporte sur la Toile la jeune femme, tout en soulignant que "la météo était pourtant parfaite" pour faire du sport en extérieur. "J'ai envie de hurler, mais je ne sais pas sur qui", poursuit celle qui se dit "triste et en colère à la fois". Et d'insister : "faire courir des enfants dans un gymnase avec un masque, c’est honteux et dangereux". Estimant que cela relève du "bon sens", elle non plus n'a pas hésité à demander des précisions à l'établissement. "J'ai envoyé un mail au directeur qui me répond que la maitresse a bien fait son travail", déplore-t-elle. "Je lui ai ensuite demandé s'il lui viendrait à l'esprit de faire de l'endurance avec un masque, j'attends toujours sa réponse".

Dans la foulée du témoignage d'Élodie, des dizaines de parents ont fait part d'expériences similaires, manifestant le même étonnement. "Chiara m'a dit la même chose, on était comme des dingues avec son père", écrit l'un, quand un autre confie que "la réunion parents-professeurs est partie en 'live' à cause de ça". Un troisième abonde : "même débat ici, ça me rend dingue".

Que dit le protocole sanitaire ?

"Je suis choquée, car le  protocole dit bien que l'activité sportive doit se pratiquer au maximum en extérieur. Il stipule qu'en intérieur la distanciation doit être respectée. À aucun moment le port du masque n'est notifié", détaille encore la maman de Léa. Sollicité par LCI ce mercredi 8 septembre, le ministère de l'Éducation nationale nous confirme qu'il s'agit bien des consignes en vigueur depuis la rentrée, qui s'est, pour rappel, effectuée au niveau 2 de vigilance, ou "jaune"

En revanche, si le niveau supérieur venait à se justifier, les activités sportives resteraient "autorisées à l'extérieur et à l'intérieur pour les activités de basse intensité compatibles avec le port du masque et les règles de distanciation", précise le nouveau protocole sanitaire.

"Excès de zèle"

"A la façon dont le texte est rédigé au niveau 3, on en déduit effectivement que pour le niveau 2 il n'y pas de port de masque obligatoire" ni à l'extérieur ni à l'intérieur, concède Emmanuel Garot, président de la fédération PEEP (Fédération des parents d'élèves de l'enseignement public) de Paris. Mais ces expériences rapportées depuis la rentrée "montrent bien qu'il y a du flou, de la confusion, et que certains établissements peuvent aller plus loin que ce qu'il leur est demandé parce qu'ils estiment par exemple que compte tenu de la configuration des lieux, c'est nécessaire", poursuit-il, évoquant une forme "d'excès de zèle".

Lire aussi

"Je ne suis pas très étonné et surpris", ajoute encore le représentant de la Fédération des parents d'élèves de l'enseignement public tout en précisant toutefois qu'en ce qui concerne Paris, il n'a pas eu connaissance depuis la rentrée de cours de sport qui se seraient déroulés en portant le masque. "Mais il y a eu des remontées portant sur d'autres incohérences toujours sur la partie sport à l'école", souligne-t-il, précisant qu'une réunion est justement prévue ces jours-ci avec le ministère pour préciser un certain nombre de points aux enseignants concernant la pratique.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

CARTE - Covid-19 : quels sont les départements où le nombre de cas augmente à nouveau ?

Le permis à points est-il sans effet sur la mortalité routière ?

Texas : trois enfants abandonnés dans une "maison de l'horreur" avec le cadavre de leur frère

Ces propositions qu'Eric Zemmour emprunte au programme 2017 de François Fillon

Covid-19 : la fin du remboursement des tests a-t-elle entraîné une hausse de la vaccination ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.