Variant Delta : une seule dose de vaccin ne suffit pas

Le variant Delta est le responsable de la hausse inquiétante des contaminations en France depuis quelques semaines. Il représente aujourd'hui plus de 40% des nouveaux cas détectés. Quelles sont les régions les plus touchées ?

VACCINATION - Dans un communiqué publié sur son site, l’Institut Pasteur pointe “une résistance partielle aux anticorps” du variant Delta, qui rend une seule injection de vaccin Pfizer ou AstraZeneca inefficace. Deux doses sont nécessaires.

Alors qu’il circule rapidement dans le monde, depuis son apparition en Inde en avril, le variant Delta est désormais responsable de la majorité des contaminations en France. Selon les autorités sanitaires britanniques, il serait 60% plus contagieux que son prédécesseur Alpha. 

Pour lutter contre sa propagation, une seule injection des vaccins Pfizer et d’AstraZeneca ne suffirait pas. Ce sont les conclusions de l’Institut Pasteur, dans un communiqué paru sur son site internet ce jeudi 8 juillet. Chez les primo-vaccinés, "les anticorps sont peu ou pas du tout efficaces contre Delta”, indique Olivier Schwartz, co-auteur principal de l’étude.

“Ce variant à propagation plus rapide, a acquis une résistance partielle aux anticorps”, explique le communiqué. Deux doses du vaccin sont nécessaires pour combattre le variant. Les injections protègent en particulier des symptômes graves : le vaccin de Pfizer protège à hauteur de 96% contre les hospitalisations, un chiffre qui baisse à 92% pour l’AstraZeneca selon une étude du gouvernement britannique publiée le 14 juin dernier. 

Toute l'info sur

Covid-19 : le défi de la vaccination

Lire aussi

Même avec deux doses, les anticorps sont "moins puissants" contre le variant

Mais leur efficacité n’est pas maximale contre ce nouveau variant : les anticorps des personnes vaccinées “sont trois à six fois moins puissants contre Delta, par rapport à Alpha”, précise Olivier Schwartz. De même pour celles qui ont déjà contracté le Covid-19 il y a moins d’un an. 

Ce variant est donc plus coriace que ses prédécesseurs : “des concentrations quatre fois plus élevées d’anticorps sont nécessaires pour neutraliser le variant Delta par rapport à la souche Alpha”, précise le document.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" : Wejdene éliminée, Bilal Hassani arrive en tête du classement

Covid-19 : l'anxiété des Français atteint un niveau proche de celui du premier confinement

Rémy Daillet, figure des milieux complotistes, mis en examen pour association de malfaiteurs terroristes

EN DIRECT - Covid-19 : une soixantaine de manifestations contre le pass sanitaire ce samedi

Grève à la SNCF : 8 trains sur 10 sur la ligne TGV Atlantique ce samedi

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.