Courtoisie au volant : peut mieux faire

DirectLCI
VIDEO - Zen. Beaucoup ne le sont plus dès qu'ils montent en voiture. Gros mots, conduite agressive et queue de poisson, tout y passe. Notre journaliste a voulu savoir pourquoi la voiture est l'endroit où il est si facile de perdre ses nerfs. Explications

7 Français sur 10 reconnaissent injurier d’autres conducteurs quand ils sont au volant. Un mauvais score qui classe la France bien au-dessus de la moyenne européenne, qui est d'un sur deux. 

Et quand ils se lâchent  2/3 d'entre eux le font en présence de leurs enfants.  Même les plus calmes à la ville peuvent se transformer en loup une fois le contact mis. 


"En gagnant en confort, la voiture est devenue une seconde maison (accueillante, silencieuse). Comme une bulle, un utérus. A tel point que l'on ne sent même plus la vitesse. L'effet pervers est que les autres n'ont pas d'importance. A l'image du nourrisson, le conducteur retrouve la toute-puissance et la sensation d'être le maître du monde. Sentiment décuplé alors que l'espace se réduit, créant des réactions animales. S'ajoute le fait que la route reste le dernier endroit où l'on peut être violent. Les 130 morts par semaine sur les routes françaises ne choquent personne" rappelle Jean-Pascal Assailly, psychologue chercheur à l'IFSTTAR et expert auprès du conseil national de la sécurité routière.

L'habitacle d'une voiture, un endroit loin d'être anodin

"Quand on monte en voiture, la vie quotidienne est aussi du voyage. Sujets au stress, les conducteurs le transfèrent donc sur leur conduite. Pour autant, un divorce ne peut pas justifier de rouler à 150 à l'heure ou avec 4 grammes d'alcool", rappelle le psychologue. Sa conclusion ?  La voiture nous fait régresser, mais il y a nécessité à résister.


Mais, il y a des villes où l'on résiste mieux qu'ailleurs.  A l'image de l'enquête menée en 2012 par Auto Plus dans 10 villes françaises.  Le magazine a établi une liste de six critères permettant d'évaluer ces villes de la plus cool à moins hospotalière.  Au menu, le respect des piétons, la zen attitude aux feux ou l'usage du clignotant entre autres.  Et la ville la plus cool est...Lille. Et oui les clichés ont la vie dure et tant pis pour la ville lumière. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter