Seine-Saint-Denis : un bébé mis au monde grâce à des policiers pendant la nuit du Nouvel an

Photo d'illustration

INSOLITE - Des policiers ont aidé une femme à accoucher dans une voiture durant la nuit de la Saint-Sylvestre, après avoir tenté d’interpeller le père qui roulait à toute vitesse pour participer à l’accouchement.

Un réveillon pas comme les autres. Eliane et Eddy, habitants de Stains, une commune de Seine-Saint-Denis, ne se doutaient certainement pas qu’ils allaient passer un Nouvel an aussi mémorable. Après avoir réveillonné ensemble avec leur petite fille, Eddy s’est rendu, dans la nuit de jeudi à vendredi, à Saint-Ouen, malgré le couvre-feu, pour y voir de la famille. Mais le retour fut plus rapide que prévu : vers 4h du matin, sa femme, enceinte d’un petit garçon, l’appelle : l’accouchement est imminent.

Eddy brave alors de nouveau le couvre-feu et roule à toute vitesse vers son domicile, à Stains. Cette nuit-là, 100.000 policiers et gendarmes étaient mobilisés pour veiller au respect des mesures sanitaires. À La Courneuve, le futur père grille un feu rouge, et se fait donc rattraper par des forces de l'ordre, rapporte Le Point. "Quand je suis arrivé en bas de chez moi, je suis sorti de ma voiture en levant les mains", raconte Eddy au Parisien. Les policiers le braquent et lui demandent alors de se mettre à terre. Ce à quoi l’homme répond : "Ma femme est en train d’accoucher !"

Accouchement dans la voiture

Les gardiens de la paix proposent immédiatement à Eliane et Eddy de les accompagner jusqu’à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, à Paris. Mais le voyage sera de courte durée. Peu après avoir pris la direction de Paris, Eliane perd les eaux. Les policiers tentent alors de placer la future mère en position d’accoucher dans le 4x4 et appellent du renfort. Parmi eux, Célia, qui finira par aider Eliane pour donner naissance. "Même si je n'ai pas d'enfants, l'instinct maternel a pris le dessus, [...] je suis allée aider la maman", raconte-t-elle au Parisien. "Un de mes collègues est père, il m’a tout expliqué. Je disais à la maman de bien respirer. Rapidement, on a commencé à voir la tête du petit bout de chou", apparu à 5h24.

Mais les aventures du nouveau-né, prénommé Eddior, ne s’arrêtent pas là : son cordon ombilical entoure son cou. Un médecin, joint au téléphone, distille alors ses consignes, révèle Le Point, et Célia réussit à l’enlever. "Je l’ai retiré très délicatement avec ma main", poursuit-elle. "J’étais un peu choquée, j’étais devenue toute pâle." Les pompiers arrivent finalement sur les lieux, tandis que les policiers savourent cette expérience inédite. "On a l’habitude de sauver des vies, mais pas de la donner. Le papa nous a qualifiés de héros", se félicite Célia. Cette nuit de la Saint-Sylvestre se termine plus paisiblement qu’elle n’a commencé : Eddior, l'un des premiers bébés de l'année 2021, ainsi que sa mère, se portent bien.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : près de 20.000 nouveaux cas en 24h, la pression hospitalière s'accentue

Golden Globes : Chadwick Boseman sacré meilleur acteur, sa veuve livre un émouvant discours

Marthe Villalonga, un amour caché pendant 50 ans

Désormais autorisé dans les cabinets médicaux, le vaccin AstraZeneca est en forte progression

Pour son retour, Trump ouvre la porte à sa candidature en 2024 et reste au Parti républicain

Lire et commenter