Couvre-feu : les trains circuleront normalement à partir du 15 décembre même après 20h

Voyageurs en gare de Montparnasse, à Paris, le 12 mai 2020.

TRANSPORT - Suite à l'annonce d'un couvre-feu, le groupe ferroviaire français a assuré que les voyageurs pourront se déplacer en train après 20h sans avoir besoin de modifier leur billet.

Les voyageurs peuvent être rassurés. Alors qu'un couvre-feu à 20 h a été annoncé, ce jeudi 10 décembre, la SNCF s'est empressée de tranquilliser ses passagers. Dans un communiqué, le groupe français a affirmé que tous les trains circuleront normalement à partir du 15 décembre et pendant toute la période des fêtes. 

"Conformément aux annonces du Gouvernement, les voyageurs ayant une réservation pour un train de longue distance circulant après 20 h pourront circuler et n’ont pas besoin de modifier leur déplacement. Ils devront être munis de leur titre de transport", a déclaré la SNCF.  Avec un couvre-feu instauré à 20 heures, le billet de train fera office de justificatif de déplacement.

Toute l'info sur

La France à l'épreuve des variants du Covid-19

Les dernières actualités sur la pandémie

Une bonne nouvelle pour les globe-trotters qui pourront bientôt sillonner la France entière. Lors de son allocution, le Premier ministre, Jean Castex, a confirmé que les déplacements seront autorisés sur tout le territoire, à partir du 15 décembre. Quelles que soient leurs envies, la SNCF rappelle qu'elle se tient ainsi à la disposition des usagers : TGV, Ouigo, INOUI, Intercités ou encore trains internationaux, tous seront sur les rails après 20 h. 

"Toutes les équipes de SNCF sont mobilisées depuis plusieurs semaines pour préparer ce moment important pour les Français", ajoute la compagnie ferroviaire dans son communiqué. Tous les billets restent échangeables et remboursables sans frais jusqu'au 4 janvier et jusqu'au dernier moment. Après cette date, ils resteront remboursables sans frais jusqu'à 3 jours inclus avant le départ. Une chose ne change pas : le port du masque continue d'être obligatoire dès l'entrée en gare et durant tout le trajet. 

Lire aussi

Avec ce déconfinement progressif, la SNCF espère sortir la tête de l'eau. En effet, le groupe français a été sévèrement touché par la crise sanitaire. La SNCF prévoit d'éponger près de 5 milliards de pertes en 2020. Pendant "toute l'année 2020, nous sommes allés sur les marchés financiers, lever de l'argent. Pour rembourser nos emprunts, pour payer les salaires, pour payer nos fournisseurs...", avait déclaré son PDG, Jean-Pierre Farandou, en novembre dernier. Il avait d'ailleurs lâché à l'époque :"On voit la dette de la SNCF s'envoler."

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Vaccination en ville : on vous explique la colère de médecins généralistes contre la DGS

Les Américains vaccinés peuvent se réunir sans masque : la mise au point du Dr Gérald Kierzek

EN DIRECT - Covid-19 : l'académie de médecine favorable à la vaccination obligatoire des soignants

"C’est trop tard pour les nominations aux Oscars ?" : les tabloïds étrillent Meghan et Harry

Zanzibar : cette destination paradisiaque où les restrictions sanitaires n'existent pas

Lire et commenter