Covid-19 : la France impose des tests de moins de 24 heures aux non-vaccinés en provenance de plusieurs pays européens

Covid-19 : la France impose des tests de moins de 24 heures aux non-vaccinés en provenance de plusieurs pays européens

CONTRÔLES - Après l'avoir fait pour l'Allemagne et la Belgique, la France va renforcer, à partir du 22 novembre, les règles sanitaires à ses frontières pour les voyageurs non-vaccinés, en provenance du Luxembourg, de Pologne ou de Suisse. Le délai des tests PCR ou antigénique est ramené de 72 à 24 heures.

La France durcit le passage à ses frontières. Partout en Europe, le compteur des contaminations recommence à s'affoler. Une nouvelle vague submerge le Vieux Continent. Un record de 317.000 nouveaux cas quotidiens a été enregistré sur le Vieux Continent, vendredi 19 novembre, selon Our World in Data, qui rapporte les données gouvernementales. Les trois jours précédents, avec déjà plus de 300.000 contaminations recensées en moyenne sur sept jours, le pic de la vague de l'automne 2020 avait été dépassé. Le 8 novembre, en pleine seconde vague à l'époque, 287.103 cas positifs avaient été détectés.

Toute l'info sur

La France touchée par une cinquième vague de Covid-19

"La cinquième vague est là", a alerté le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal, mercredi 17 novembre, à la sortie du Conseil des ministres. "Partout l'épidémie accélère et le virus reprend du terrain." Dans l'Hexagone, le nombre moyen de nouveaux cas recensés chaque jour a augmenté de plus de 8000 au cours des trois dernières semaines. Alors qu'il n'avait plus été atteint depuis le 25 août dernier, le seuil symbolique des 20.000 nouvelles contaminations en 24 heures a été franchi, systématiquement, au cours des trois derniers jours (20.294 cas comptabilisés le 17, 20.366 le 18 et 21.220 le 19). 

Un test de moins de 24 heures pour les non-vaccinés

Pour endiguer le variant Delta, qui gagne aussi du terrain chez nos voisins, et l'empêcher de déferler sur la France, les mesures sanitaires aux frontières ont été renforcées. Depuis le 13 novembre, les personnes en provenance d'Allemagne et de Belgique, de plus de 12 ans et non-vaccinées, doivent présenter un test PCR ou antigénique négatif, de moins de 24 heures contre 72 heures auparavant. D'après un décret publié au Journal officiel, vendredi 19 novembre, cette obligation va être étendue. Ainsi, à partir du lundi 22 novembre, tout voyageur non-vacciné souhaitant se rendre en France métropolitaine depuis le Luxembourg, la Pologne ou la Suisse devra justifier d'un test datant "de moins de 24 heures avant le déplacement".

Ces trois pays en rejoignent une dizaine d'autres considérés "sous surveillance" : l'Allemagne, l'Autriche, la Belgique, la Bulgarie, la Croatie, l'Estonie, la Grèce, la Hongrie, l'Irlande, la Lettonie, la Lituanie, les Pays-Bas, la République tchèque, la Roumanie, la Slovaquie, la Slovénie et le Royaume-Uni. Pour pouvoir entrer sur le territoire français, les personnes non-vaccinées en provenance de l'un de ses pays doivent présenter un test PCR ou antigénique négatif de moins de 24 heures.

La Biélorussie en zone rouge

Par ailleurs, le gouvernement français a aussi actualisé sa carte des pays en zone rouge. Le 13 novembre, l'Ukraine, la Moldavie, le Monténégro et la Serbie l'avaient rejointe. Dans sa dernière mise à jour, en date du 19 novembre, la Biélorussie qui fait son apparition sur cette liste rouge, où la circulation très active de l'épidémie ou la propagation de certains variants du virus peuvent entraîner un risque de transmission très élevé. 

Lire aussi

Dès le 22 novembre, les voyageurs en provenance de Biélorussie ou s'y rendant devront produire un motif impérieux et présenter un test PCR ou antigénique de moins de 48 heures, sauf s'ils peuvent justifier d'un parcours vaccinal complet avec un vaccin reconnu par l'Agence européenne du médicament.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : un premier cas du variant Omicron détecté aux États-Unis

"Un provocateur à la Donald Trump" : la candidature d'Eric Zemmour vue par la presse anglo-saxonne

Covid-19 : Doctolib saturé, comment réserver sa dose de rappel malgré tout ?

Pots entre collègues, cantine d'entreprise... Ce que préconise le gouvernement pour les repas au travail

VIDÉO - Los Angeles : le fiasco de "The One", la maison la plus chère du monde

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.