Covid-19 : la dose de rappel de vaccin accessible à tous les adultes dès samedi 27 novembre

Masque, vaccin, école : le résumé des nouvelles règles

CINQUIÈME VAGUE - Le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé jeudi que le rappel vaccinal contre le Covid-19, le plus souvent la troisième dose, serait désormais "ouvert à tous les adultes dès 5 mois après leur dernière injection", à partir de ce samedi 27 novembre.

"Ni confinement, ni couvre-feu, ni fermeture anticipée des commerces, ni limitation de déplacement." Olivier Véran, le ministre de la Santé, a exclu ce jeudi au cours de sa conférence de presse de nouvelles restrictions. Il a en revanche confirmé la nécessité d'un rappel vaccinal pour les personnes majeures.

"Le rappel vaccinal sera ouvert à tous les adultes âgés de 18 ans et plus dès cinq mois après leur dernière injection", a annoncé Olivier Véran. "En tout 25 millions de Français, 25 millions de Français, dont 6 millions ont déjà reçu le rappel. Il reste donc 19 millions de Français à date qui deviennent éligibles pour le rappel de vaccination et que nous invitons donc à se vacciner dans les deux prochains mois", a précisé le ministre.

Toute l'info sur

La France touchée par une cinquième vague de Covid-19

Assez de doses ?

Y aura-t-il assez de doses pour effectuer les rappels ?  "Plus de 25 millions de vaccins de messagers sont actuellement stockés dans les établissements, mais également chez les médecins et les pharmacies en ville. (...) Il y aura des vaccins pour tous, et tout le monde pourra être vacciné dans les délais", a rassuré Olivier Véran.

Lire aussi

Pass sanitaire désactivé

Toutes les personnes âgées de plus de 18 ans devront justifier sur leur pass sanitaire "à compter du 15 janvier" 2022 avoir reçu une dose de rappel de vaccin anti-Covid au maximum sept mois après la précédente, a annoncé le ministre de la Santé Olivier Véran.  "À compter du 15 décembre, le pass sanitaire pour les plus de 65 ans ne sera plus actif si le rappel n'a pas été fait dans un délai de sept mois après l'infection ou après la dernière injection. Et à compter du 15 janvier ce pass sanitaire de tous les autres publics, c'est-à-dire les Français âgés de 18 à 64 ans, ne sera plus actif si le rappel n'a pas été fait dans ce délai qui reste inchangé de sept mois après la dernière injection", a déclaré le ministre de la Santé.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" la finale : c'est Tayc qui l'emporte face à Bilal Hassani !

Variant "Omicron" : "S'il y a un cas en Belgique, il y en a déjà en France"

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 37.000 cas détectés ces dernières 24 heures en France

VIDÉO - À Marseille, Éric Zemmour termine son périple chahuté par un échange de doigts d'honneur

En évoquant "l'autonomie" de la Guadeloupe, Sébastien Lecornu fait des vagues

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.