Confinement : les Français largement favorables aux nouvelles règles... qu'ils ne comptent pas respecter

Image d'illustration

PARADOXE - Si sept Français sur dix approuvent les mesures annoncées mercredi par Emmanuel Macron, 46% n'envisagent pas de s'y plier scrupuleusement, selon un sondage pour Le Figaro et France Info.

Fermeture des écoles à partir de la semaine prochaine, toute la France métropolitaine en semi-confinement ou encore nouvelles places en réanimation dans les hôpitaux... Emmanuel Macron a annoncé mercredi de nouvelles mesures aux Français pour un "troisième effort" face à l'épidémie de Covid-19. 

Très attendues, ces dernières semblent avoir convaincu. Ou en partie... à en croire le paradoxe qui ressort d'un sondage Odoxa-Backbone Consulting  pour Le Figaro et France Info.

Toute l'info sur

La France retrouve le confinement

Très attendues, ces dernières semblent avoir convaincu. Ou en partie... à en croire le paradoxe qui ressort d'un sondage Odoxa-Backbone Consulting  pour Le Figaro et France Info.

Les jeunes nombreux à ne pas songer s'y plier

Dans le détail, plus de sept Français sur dix approuvent les mesures annoncées mercredi par le chef de l'État, dont la limitation des déplacements (71%). Mais, dans le même temps, près de la moitié (46%) pensent ne pas les respecter scrupuleusement (39%), voire ne pas s'y plier du tout ou s'y opposer (7%). 

Les jeunes apparaissent comme les plus nombreux à vouloir faire fi des nouvelles restrictions puisque 63% des 18-24 ans et des 25-34 ans disent qu'ils ne les respecteront pas ou peu, contre 26% des 65 ans et plus.

En vidéo

Nouvelles restrictions de déplacement : le mode d’emploi

"La lassitude d'une année de crise sanitaire, conjuguée au sentiment général que les nouvelles contraintes annoncées sont à la fois trop pénibles et inefficaces, conduit de plus en plus de Français à vouloir s'affranchir des règles", analyse le président d'Odoxa, Gaël Sliman. 

S'agissant du cas particulier de la fermeture des crèches, écoles, collèges et lycées, pour trois à quatre semaines selon les établissements, 72% des Français sondés se disent favorables tandis que les parents d'élèves se montrent beaucoup plus mesurer. Ils sont notamment 60% à considérer que cette mesure est "trop contraignante", puisqu'il implique pour beaucoup une réorganisation parfois conséquente. 40% se disent même sceptiques quant à son éventuelle efficacité sanitaire.

Lire aussi

Plus généralement, une majorité de la population (53%) n'a pas été convaincue par l'action du gouvernement et estime "insuffisantes" les nouvelles contraintes annoncées.

Enquête réalisée auprès d’un échantillon de 1005 Français représentatif de la population âgée de 18 ans et plus interrogés par internet les 31 mars et 1er avril 2021.

Écoutez "Les partis pris" de l'émission 24H Pujadas

Découvrez ce podcast sur votre plateforme d'écoute préférée : 

Sur APPLE PODCAST 

Sur DEEZER 

Sur SPOTIFY 

Chaque jour, 24H Pujadas analyse l’actualité et le monde qui nous entoure. "Les Partis Pris" s’articule autour de plusieurs éditorialistes pour donner chacun dans leurs domaines de prédilections, leurs points de vue sur des sujets du moment.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

42 jours au lieu de 28 entre deux doses de Pfizer et de Moderna : sur quoi se base Olivier Véran ?

Le vaccin Johnson & Johnson arrive ce lundi en France : ce qu'il faut savoir

Éruption de la Soufrière à Saint-Vincent : des milliers d'évacuations dans la panique

EN DIRECT - Le pic de la 3e vague atteint ? "Nous devons encore tenir", prévient Véran

Dîners clandestins : Brice Hortefeux plaide la bonne foi, Alain Duhamel se dit "piégé"

Lire et commenter