La mobilisation contre le pass sanitaire prend de l'ampleur, plus de 160.000 manifestants en France

La mobilisation contre le pass sanitaire prend de l'ampleur, plus de 160.000 manifestants en France

CONTESTATION - 161.000 manifestants ont protesté contre la mise en place du pass sanitaire dans toute la France ce samedi selon le ministère de l'Intérieur contre 118.000 la semaine dernière. Quelques heurts ont éclaté sur les Champs-Elysées.

Les cris "Liberté, liberté" ont résonné dans de nombreuses villes de France. Près de 160.000 personnes ont battu le pavé samedi contre la mise en place des mesures sanitaires - et notamment du pass sanitaire. Une mobilisation en nette hausse, 114.000 manifestants ayant été décompté  le 17 juilllet dernier. 

Dans les cortèges, des slogans unanimes contre les mesures gouvernementales dont certains ciblaient tout particulièrement le chef de l'Etat :  "Macron, ton pass on n'en veut pas" ou "La liberté ne s'injecte pas", pouvait-on ainsi lire à Marseille dans les rangs d'un rassemblement de plusieurs milliers de personnes entre le Vieux Port et la Préfecture. 

Toute l'info sur

Variant Delta : la France face à une quatrième vague

A Paris, trois cortèges distincts ont rassemblé 11.000 manifestants, selon le ministère de l'Intérieur. "Touchez pas à nos soignants ni à nos enfants", "Non à la vaccination obligatoire", pouvait-on notamment entendre au sein du premier défilé entre Bastille et Champerret, dans les rangs duquel ont pris place de nombreux Gilets jaunes.  

Lire aussi

Des tensions ont émaillé la fin de ce cortège. A 800 mètres de la porte de Champerret, où devait s'achever la manifestation, des centaines de personnes ont quitté le parcours pour prendre la direction les Champs-Elysées et à l'Arc de Triomphe situés à proximité. Les forces de l'ordre ne sont pas parvenues à faire respecter le tracé initialement prévu et ont par la suite eu recours au canon à eau pour faire reculer les manifestants. La situation, confuse, est finalement revenue au calme en début de soirée. Neuf personnes ont été interpellées, selon le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin.

En vidéo

Usage de canons à eau contre les manifestants anti-pass sanitaire

Au Trocadéro, un autre rassemblement - statique- s'est tenu à l'appel cette fois des partisans de Florian Philippot. L'ancien bras droit de Marine Le Pen a estimé à "100.000" le nombre de personnes présentes !  Enfin, un 3e cortège, composé de quelques centaines de personnes, a défilé du Conseil d'Etat (Ier arr.) à destination de la place des  Invalides.

Lire aussi

168 rassemblements au total se sont tenus dans l'ensemble de l'Hexagone. A Nice, 6000 personnes ont défilé, selon la police, tandis qu'à Montpellier, 5000 manifestants ont investi la place de la Comédie aux cris de "liberté" et "à bas la dictature sanitaire", avant de marcher dans le centre.

Des tensions place Bellecour à Lyon

Des violences ont également éclaté à proximité de la place Bellecour à Lyon. Selon les autorités, "les forces de l'ordre ont essuyé des jets de projectiles, et ont répliqué avec des gaz lacrymogènes". Sur Twitter, le préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes et du Rhône a appelé à se "désolidariser de ces individus".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ – "Danse avec les stars" : Bilal Hassani éblouit le jury, Lââm éliminée

Covid-19 : le vaccin de Moderna serait supérieur à celui de Pfizer contre les formes graves

EN DIRECT - Opposition au pass sanitaire : au moins 2100 manifestants à Lille et 3000 à Montpellier

Covid-19 : les experts sanitaires américains se prononcent contre une 3e dose de vaccin pour tous

Algérie : l'ancien président Abdelaziz Bouteflika est mort

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.