Couvre-feu et mesures sanitaires : ni chant ni sport en salle... mais on peut toujours danser

Couvre-feu et mesures sanitaires : ni chant ni sport en salle... mais on peut toujours danser

EXCEPTIONS - Le décret du 15 janvier 2021 interdit la pratique des activités sportives en intérieur. Des règles qui ont finalement épargné les élèves des établissements d'enseignement artistique mais également les écoles de danse, moyennant les protocoles adaptés, selon une note transmise cette semaine par le ministère de la Culture, et confirmée à LCI.

Les subtilités des mesures sanitaires nécessitent parfois quelques aménagements aux conséquences non négligeables. En France, le décret pris le 15 janvier par le gouvernement a durci considérablement les règles relatives aux activités périscolaires et extrascolaires, en imposant le couvre-feu dès 18 heures mais également en interdisant les activités sportives en intérieur, n'autorisant que les pratiques en plein air.

Des précisions apportées toutefois depuis lundi ont poussé certains établissements à revoir les mesures qu'ils envisageaient au départ, tandis que d'autres restent sur leur planning initial. Une note du ministère de la Culture, transmise par les directions des affaires culturelles (Drac), prend en effet le contrepied de ce qui avait été compris dans un premier temps. 

Toute l'info sur

Covid-19 : la France fait-elle les bons choix face au virus ?

Les dernières informations sur l'épidémie

Lire aussi

Enseignement artistique, même après 18 heures

Selon cette note, le décret du 15 janvier n'a pas entraîné de modification au précédent décret du 29 octobre s'agissant de l'article 35-6, qui régit les établissements d'enseignement artistique (conservatoires et écoles d'art). "L'accueil du public y est donc permis pour les pratiquants professionnels et les formations délivrant un diplôme professionnalisant, les élèves inscrits dans les classes à horaires aménagés, en sciences et techniques du théâtre, de la musique et de la danse" ainsi qu'aux "élèves mineurs dans les autres cycles et cursus, à l'exception des cours d'art lyrique qui demeurent interdits." La note précise même que pour ces établissements, "il n'existe pas de contrainte de fermeture à 18 heures"

Selon le ministère, l'article 45 du décret du 29 octobre interdisant les activités physiques et sportives dans les salles à usage multiple n'a pas d'effet sur les établissements d'éducation artistique et culturelle, "qui pourront donc s'y poursuivre" moyennant les protocoles adaptés, y compris au-delà de 18 heures. Une interprétation confirmée par le Centre national de la danse (CND), mais qui ne semble pas être comprise de la même manière sur tout le territoire. 

La règle semble toutefois d'exonérer totalement, pour l'heure, les activités artistiques des nouvelles mesures restrictives (art lyrique mis à part). Sollicité par LCI, le ministère de la Culture a en effet indiqué jeudi que "les activités extrascolaires culturelles et artistiques ne sont pas impactées par les annonces du jeudi 14 janvier et continuent, toujours dans le respect strict des protocoles sanitaires mis en place".

Les règles sanitaires actuelles comportent d'autres types de subtilités. Par exemple, il est encore possible de prendre des cours de conduite dans les auto-écoles après 18 heures, même si les cours de code en salle sont interdits. Dans tous les cas, des attestations resteront bien sûr nécessaires pour se déplacer au-delà de 18 heures entre les établissements concernés et le domicile. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - 31.519 cas de Covid-19 recensés en 24 heures, du jamais vu depuis novembre dernier

CARTE - Covid-19 : où en est l'épidémie dans votre département ?

Covid-19 : "gagner du temps" avant de reconfiner, une stratégie risquée

Épidémie "préoccupante", restrictions locales : le gouvernement change de ton

Covid-19 : AstraZeneca reconnaît de nouvelles difficultés de production en Europe

Lire et commenter