Il refusait le port du masque : un médecin interdit d'exercer pendant cinq mois

Il refusait le port du masque : un médecin interdit d'exercer pendant cinq mois

RHÔNE - Un pneumologue de la métropole de Lyon, qui refuse de porter un masque et d'examiner des patients masqués, vient d'être interdit d'exercer pendant cinq mois.

"Je ne suis pas un extrémiste mais porter un masque, c'est inutile et ça m'emmerde !". Convoqué en septembre par le Conseil départemental de l’Ordre des médecins (CDOM) du Rhône, le Dr Bellier, pneumologue à Lyon, avait martelé haut et fort sa volonté de ne pas porter un masque et de ne pas examiner de patients masqués. Trois mois plus tard, la sanction est tombée : le médecin vient d'être interdit d'exercer pendant cinq mois.

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières infos sur l'épidémieA quel stade en est l'épidémie, département par département ?

Selon l'Agence régionale de santé (ARS), cette mesure de suspension temporaire à l’encontre du Dr Bellier a été décidée "au regard des enjeux de santé publique". Elle est effective à compter du jour de sa signification au médecin, c'est-à-dire le 8 décembre, a précisé l'ARS à l'AFP, confirmant une information du quotidien régional Le Progrès. Du côté du principal intéressé, joint par l'AFP, on s'insurge : "Je suis interdit d'exercer pendant cinq mois parce que je refuse de porter un masque. Bienvenue dans la dictature Macron !".

"Il faut que je vois la tête des gens !"

L'ARS précise qu'il s’agit d'une "mesure conservatoire, le temps que la chambre disciplinaire de l’Ordre des médecins qui a été saisie par l’ARS, et aussi par le Conseil départemental de l’Ordre des médecins (CDOM) du Rhône, statue".

Lire aussi

L’absence de modification dans le comportement du médecin et de nouveaux agissements avaient conduit le CDOM 69 à saisir l’ARS "afin qu’une mesure puisse être édictée rapidement au regard de la réitération des faits", indique l'Agence. "Je suis pneumologue, il faut que je voie la tête des gens !", s'était exclamé le médecin à l'occasion de sa convocation par le CDOM du Rhône en septembre.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Israël/Palestine : l'Onu craint "une véritable guerre"

Remontées mécaniques, parcs d'attractions, clubs libertins : les absurdités des réouvertures à venir

Traque dans les Cévennes : un homme armé toujours en fuite après un double meurtre

Procès du meurtre d'Arthur Noyer : Nordahl Lelandais ne fera pas appel

"On veut lui faire porter le chapeau", confie la sœur du tueur présumé d'Eric Masson

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.