Fin de toutes les restrictions au Danemark : mais comment ont-ils fait ?

Dans dix jours, le Danemark aura définitivement tourné la page du pass sanitaire. Celui-ci ne sera plus réclamé ni en boîte de nuit, ni lors de grands événements sportifs.

LA VIE D'AVANT - Les dernières mesures sanitaires seront abandonnées au Danemark le 10 septembre prochain. En France, où le pass sanitaire s’étend ce lundi à certains salariés, cet horizon semble encore lointain.

Plus de masque dans les transports, ni de code à scanner à l’entrée des bars et restaurants. Cette situation enviable est en passe de devenir réalité au Danemark. "L’épidémie est sous contrôle, nous avons des taux de vaccination record. C’est pourquoi, le 10 septembre, nous pourrons abandonner les règles spéciales que nous avons dû introduire dans la lutte contre le Covid-19", a annoncé le ministre de la Santé, Magnus Heunicke, vendredi 27 août, dans un communiqué.

Toute l'info sur

Covid-19 : le défi de la vaccination

En France, la récente décrue de l’épidémie peut-elle rimer avec la fin du masque et du pass sanitaire ? Quand peut-on espérer une sortie de crise sur le modèle danois ? Au Danemark, si le masque n’est plus obligatoire depuis le 14 août dans les transports en commun, le pass sanitaire ne sera plus exigé à l’entrée des restaurants ou des salles de sport le 1er septembre, ni devant les boites de nuit et des grands événements dès le 10 septembre. À compter de cette date, le coronapass ne sera plus demandé nulle part. 

Pass sanitaire dès avril

Quelles sont les raisons de cette "réussite" danoise ?  La date de mise en place du pass sanitaire d'abord. Dès le mois d'avril au Danemark. En France, le pass sanitaire a été annoncé et instauré plus tard, en pleine période estivale. Il vient même d'être étendu ce lundi 30 août à tous les employés en contact avec du public. Et si le gouvernement assure de pas être "fétichiste" du pass, aucune date de fin n’a encore été annoncée quant à la levée de cet outil de contrôle. Autre différence majeure avec le royaume danois : la couverture vaccinale jugée toujours insuffisante en France. À ce jour, 64,6% de la population française est complètement vaccinée contre le Covid, contre 71,5% de la population danoise. Chez les personnes à risque, la différence est encore plus net. 96% des personnes de plus de 85 ans sont désormais doublement vaccinées au Danemark, c'est 12 points de plus qu'en France. (Voir la vidéo ci-dessus)

Dans son dernier avis du 20 août, le Conseil scientifique rappelle que "l'utilisation du pass sanitaire ne dispense en rien du respect partiel ou total des gestes barrières, selon les possibilités, dans les lieux où il est utilisé" à cause de "la très grande transmissibilité du variant Delta, son incubation rapide, et sa capacité d'échappement (immunitaire) vaccinal". D’ailleurs, le port du masque, qui fut levé dans les lieux soumis au pass sanitaire, a été progressivement rétabli par les préfets au cours du mois d’août compte tenu de la hausse de l'incidence dans leur département. "Le port du masque reste nécessaire chez les personnes vaccinées pour limiter la transmission du virus à d’autres (…) pour se protéger soi-même", insiste le Conseil scientifique, chargé d’orienter le gouvernement sur la politique sanitaire. En somme, la levée du masque dans les lieux clos n’est pas d’actualité.

Lire aussi

Au Danemark, on l’enlève mais avec prudence. Car si la situation est amenée à se dégrader rapidement, "que de nouveaux variants apparaissent, qui menacent le contrôle de l’épidémie", le gouvernement n’hésitera pas à "intervenir de nouveau", selon le ministre de la Santé. Selon Magnus Heunicke, les règles en matière d’épidémie ne doivent pas cependant "devenir la nouvelle normalité pour la société". 

Dans l’Hexagone, le ton est là aussi différent puisque l’état d’urgence sanitaire a été prolongé une nouvelle fois début août pour trois mois. Si ce délai courant jusqu’au 15 novembre a été nommé "période transitoire de sortie d’état d’urgence", il prévoit toujours un régime d’exception permettant au Premier ministre de limiter les déplacements, l’ouverture des lieux recevant du public ou encore les manifestations.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Masques chirurgicaux : pourquoi il ne faut pas s'en débarrasser

Relations Russie-Otan très tendues : que se passe-t-il entre Moscou et l'Alliance atlantique ?

Covid-19 : hospitalisations, taux d'incidence... faut-il s'inquiéter du léger rebond des indicateurs ?

Covid-19 : que contient le projet de loi sur la prolongation du pass sanitaire, débattu à l'Assemblée mardi ?

SONDAGE EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : Le Pen, Zemmour et Bertrand dans un mouchoir de poche

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.