Plus d'une centaine de centres commerciaux pourraient être concernés par le pass sanitaire

Plus d'une centaine de centres commerciaux pourraient être concernés par le pass sanitaire

RESTRICTIONS SANITAIRES - Sur les quelque 350 centres commerciaux que compte la France, plus d'un tiers pourrait être concernés par le pass sanitaire, car le taux d'incidence de leur département dépasse les 200 cas pour 100.000 habitants.

129 centres commerciaux en France pourraient être concernés par l'obligation de présenter un pass sanitaire. En effet, d'après la liste des 344 centres commerciaux de plus de 20.000 mètres carrés que compte la France (métropolitaine et ultramarine), établie par le Conseil National des Centres Commerciaux (CNCC), plus d'un tiers répond aux critères annoncés par le gouvernement ce mercredi 11 août.

Le gouvernement a en effet demandé aux préfets de rendre le pass sanitaire obligatoire dans les centres commerciaux de plus de 20.000 m2 situés dans les départements où le taux d'incidence dépasse, sur une semaine, les 200 pour 100.000 habitants. 

Ainsi, même si aucune liste officielle n'a pas encore été publiée, la mesure pourrait être appliquée dans 38 départements en France métropolitaine. "En terme pratique, ce n'est pas évident à mettre en place. Cela va créer des files d'attente avec un risque sanitaire possible, un coût économique à court terme (30.000 euros par mois, ndlr), en recrutant des agents de sécurité supplémentaires, et une baisse de fréquentation", a déploré le délégué général du CNCC Gontran Thüring. 

Toute l'info sur

Le pass sanitaire, nouvel outil du quotidien

Ces structures se trouvent majoritairement dans la moitié sud du pays comme l'Hérault, les Bouches-du-Rhône, la Haute-Garonne, la Gironde, ou encore le Rhône. Contrairement à la région parisienne, où seuls la Seine-Saint-Denis (217) et le Val-de-Marne (203) ont des taux d'incidence supérieurs à 200.

Cependant, pour l'heure, certains grands centres commerciaux accolés à des gares de transport, comme le gigantesque centre La Part Dieu de Lyon (161.000 m2), l'un des plus grands d'Europe, reste encore dans l'inconnu ce jeudi. "Nous sommes très surpris par les annonces gouvernementales", a indiqué son directeur Jean-Philippe Pelou Daniel. "Nous attendons les différents arrêtés préfectoraux qui varieront selon les seuils d’incidence et les caractéristiques propres à chaque centre." 

Pas de pass sanitaire si cela compromet "l'accès aux biens et services de première nécessité"

À noter que la liste du CNCC n'inclut pas les grands magasins, qui pourront également être concernés s'ils font plus de 20.000 m2 et se situent dans les zones à forte incidence. En conséquence, le nombre réel de centres commerciaux concernés par cette mesure pourrait être inférieur ou supérieur en fonction de la décision des préfets, mais aussi de l'ajout des grands magasins. 

Selon la loi validée la semaine dernière par le Conseil constitutionnel, ces derniers ne pourront toutefois pas rendre obligatoire le pass sanitaire dans les grandes surfaces si cela compromet "l'accès des personnes aux biens et services de première nécessité ainsi qu'aux moyens de transport". 

Lire aussi

Haute-Garonne, Rhône, Var, Haute-Savoie, Bouches-du-Rhône, Gironde, Charente-Maritime et Landes instaureront à partir de lundi 16 août le pass sanitaire, le Vaucluse et les Pyrénées-Orientales l'ont déjà exigé depuis cette semaine. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Inflexible face aux policiers, comment Cédric Jubillar justifie les incohérences entre sa version et celle des enquêteurs ?

EN DIRECT - Covid-19 : 12 cas d'infection par le variant Omicron désormais détectés en France

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Omicron : que sait-on de ce variant qui inquiète la planète ?

Covid-19 : un officier de gendarmerie relevé de ses fonctions pour refus de vaccination

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.