Covid-19 : les médecins divisés sur les contaminations à l'école

Covid-19 : les médecins divisés sur les contaminations à l'école

DÉBAT - Les écoles sont en première ligne dans la troisième vague de coronavirus que la France affronte depuis plusieurs semaines. Si certains médecins préconisent leurs fermetures, d'autres se montrent plus réticents.

Les écoles, des lieux majeurs dans la transmission du virus ? Difficile à dire, tant les avis divergent d'une étude à l'autres. Si cela est une évidence pour le Pr Antoine Flahault, directeur de l'Institut de santé globale de l'université de Genève, des pédiatres, eux, ont pris le contre-pied.

Toute l'info sur

La France fait-elle les bons choix face au virus ?

Les dernières informations sur l'épidémie et le déconfinement

Selon les résultats préliminaires de l'étude VIGIL menée par des pédiatres sur 4.000 enfants depuis le mois de juin, l'école jouerait un rôle mineur. "Sept à huit fois sur dix, la famille a été le lieu de contamination", a indiqué à France Inter le docteur Robert Cohen, pédiatre infectiologue à l'hôpital intercommunal de Créteil qui a supervisé l’étude VIGIL. Selon le pédiatre, la hausse du taux d'incidence chez les plus jeunes est liée aux tests, de plus en plus pratiqués ces dernières semaines dans les classes. "À un moment où la circulation du virus s’accentue dans la population générale, l’augmentation observée également chez les enfants n’en est que le reflet et non la cause", a commenté lundi la Société française de pédiatrie.

Les enfants "jouent un rôle très important"

Un point de vue que ne partage pas le Pr Antoine Flahault. Ce mercredi, le directeur de l'Institut de santé globale de l'université de Genève a estimé que "pour toutes les maladies virales respiratoires", les enfants "jouent un rôle très important". "Il y a beaucoup de promiscuité, ils sont dans des salles pas très ventilées, les gestes barrières sont plus compliqués pour eux à mettre en œuvre", a-t-il détaillé.  

"Il n'y a plus beaucoup de lieux de contamination chez les adultes", avec restaurants et bars fermés, le couvre-feu, le télétravail etc, a déclaré le scientifique sur RTL mercredi matin. "Certes, il y a encore les cantines d'entreprise, mais les écoles représentent certainement un des lieux majeurs de la contamination aujourd'hui qui peut amener à avoir plus de 40.000 personnes chaque jour contaminées en France", a-t-il dit.

Lire aussi

Interrogé sur les mesures fortes qu'il préconise, le Pr Flahault a souligné : "On ferme les écoles et on confine l'ensemble du pays de façon assez stricte". "Ça refonctionnerait", a-t-il projeté, "ce serait la mesure la plus efficace pour aller le plus rapidement possible vers la décrue". Sera-t-il entendu ? 

Après avoir décidé la semaine dernière qu'un seul cas de Covid dans une classe entraîne sa fermeture, l'exécutif s'apprête à prendre une nouvelle série de mesures. Emmanuel Macron prendra en effet la parole ce mercredi à 20h pour énoncer ses choix.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : moins de 20.000 cas en 24h, la décrue se poursuit à l'hôpital

Féminicide à Mérignac : "Ça s'est joué à une seconde", témoigne un voisin qui a tenté de s'interposer

"Je n'avais jamais subi une telle violence" : le maire de Nice Christian Estrosi annonce qu'il quitte Les Républicains

EN DIRECT - Procès Lelandais : "J'ai dit ce qui s'est passé", conclut l'ancien maître-chien

Covid-19 : voisin de l'Inde, le Népal pourrait faire face à une situation encore plus incontrôlable

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.