Un nouveau protocole sanitaire allégé pour les Ehpad

Un nouveau protocole sanitaire allégé pour les Ehpad

RELÂCHEMENT - Sorties à nouveau autorisées, visites sans rendez-vous : à compter de ce mercredi, les établissements pour personnes âgées et résidences autonomie seront soumis aux mêmes règles sanitaires que le reste de la population.

Dans les Ehpad, c’est le retour à la vie normale, ou presque. Un nouveau protocole de gestion du Covid-19 dans les établissements pour personnes âgées acte ce mercredi 21 juillet le retour au "droit commun" dans ces lieux de vie durement touchés par la crise sanitaire. Selon ce protocole, dont l'AFP a obtenu copie, les mesures de protection des résidents mises en œuvre dans les Ehpad, résidences autonomie et établissements accueillant des personnes handicapées, sont désormais "les mêmes qu'en population générale"

À compter de ce mercredi, il est désormais possible de rendre visite à des résidents sans rendez-vous préalable, en chambre comme dans les espaces collectifs, et il n'est plus demandé au visiteur de remplir un questionnaire à l'arrivée. À noter toutefois : un registre de traçabilité est toutefois maintenu, sur lequel chacun doit inscrire son nom, son adresse, son numéro de téléphone ainsi que la date et l'heure de sa visite. 

Du côté de la vie des résidents, les repas collectifs, les repas avec les proches et les activités collectives dans les espaces intérieurs et extérieurs des établissements ne font plus non plus l'objet de recommandations spécifiques. Et les sorties aussi autorisées sans restriction (sauf en cas de décisions locales contraires), mais en maintenant les dépistages pour les participants non vaccinés.

"L'ensemble des gestes barrières doivent continuer à être respectés par les résidents, les professionnels et les visiteurs extérieurs, quel que soit leur statut vaccinal", est-il également rappelé dans le protocole, qui insiste sur l'hygiène des mains, la distanciation physique et l’aération des espaces. Le port du masque, lui, reste obligatoire en intérieur, mais plus en extérieur.

Toute l'info sur

Covid-19 : le défi de la vaccination

83% des résidents complètement vaccinés

Un relâchement du protocole justifié par les résultats encourageants de la vaccination. "Si la situation sanitaire reste préoccupante en raison de la diffusion du variant Delta, l'efficacité de la vaccination permet aujourd'hui un retour au droit commun dans les établissements", précise le protocole. Début juillet, 83% des résidents avaient un schéma vaccinal complet.

Ce protocole, qui remplace celui du 10 juin, devra toutefois être complété dans les prochains jours pour intégrer les prochaines dispositions législatives et réglementaires liées à l'obligation vaccinale pour les soignants et à l'utilisation du pass sanitaire dans les établissements de santé et médico-sociaux.

Lire aussi

Dans un communiqué, l'association AD-PA et les collectifs Citoyennage, Familles Ehpad 42, Vital, qui regroupent personnes âgées, familles et professionnels ont "salué" la publication de ce protocole, qu'elles réclamaient depuis plusieurs mois.

Plusieurs professionnels d’Ehpad avaient d’ailleurs plaidé pour un assouplissement des règles qui encadraient la visite des proches. "Les familles souhaitent pouvoir retourner en chambres pour visiter leurs parents dans leur lieu de vie, et pouvoir revenir avec des visites un peu moins encadrées, avec plus d'animation, reparticiper à nouveau à la vie de la résidence", avait avancé Florence Arnaiz-Maumé, secrétaire générale du Synerpa (Syndicat national des établissements et résidences privés pour personnes âgées), en mars dernier sur Europe 1.

En mai, la Défenseure des droits avait dénoncé une "grave entrave au droit à une vie privée et familiale" pour les résidents d'Ehpad pendant la crise sanitaire, épinglant "une augmentation, de la part des directions des établissements, de violations de la liberté d’aller et venir des résidents ainsi que de leur droit au maintien des liens familiaux".

Parmi les exemples cités dans le rapport de l’administration, la réalisation de tests de dépistage sans consentement, le maintien de restrictions de sorties pendant les périodes de déconfinement, ou encore le maintien des interdictions de sortie pour les résidents vaccinés. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Une voiture percute une terrasse de bar à Paris : un mort, six blessés 

Ce que l'on sait de la mort de Maxime Beltra, décédé à 22 ans après une injection du vaccin Pfizer-BioNTech

Quatrième vague : jeunes, non-vaccinés, femmes enceintes... Quel est le profil des patients hospitalisés ?

Le ministre Alain Griset est convoqué au tribunal pour omission de déclaration de patrimoine

EN DIRECT - JO de Tokyo : Teddy Riner se console avec une médaille de bronze

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.