Pays vert, orange, rouge... ce qu'il faut savoir pour vous y rendre et en revenir cet été

Pays vert, orange, rouge... ce qu'il faut savoir pour vous y rendre et en revenir cet été

EN BREF - À compter du 9 juin, les flux de voyageurs entre la France et les pays étrangers vont reprendre. Mais les règles différeront selon une classification par couleur qui détermine la situation sanitaire du lieu de destination ou de provenance. On fait le point.

Il y a un an, les Français se familiarisaient avec les départements classés en rouge, orange et vert selon l'état de l'épidémie et des services de réanimation. La réouverture des frontières le 9 juin qui s'accompagnera de la mise en place du pass sanitaire promet à nouveau de leur en faire voir de toutes les couleurs. Mais plus à grande échelle ce coup-ci. 

Si les flux de voyageurs entre la France et les pays étrangers rouvrent à compter de cette date, les règles ne seront pas les même partout, la classification en vert, orange ou rouge étant de nouveau déterminante, selon la stratégie de réouverture des frontières communiquée par le gouvernement. Voici, en substance, ce qu'il faut avoir à l'esprit avant de quitter ou de regagner le sol français ces prochaines semaines.

Toute l'info sur

Un nouveau déconfinement en 4 étapes clés

Déconfinement, vaccination... suivez les dernières actualités sur le Covid

Pays classés "vert"

Sont classés en "vert", les pays de l'espace européen, l'Australie, la Corée du Sud, Israël, le Japon, le Liban, la Nouvelle-Zélande et Singapour. Cette classification n'est soumise à aucun motif impérieux tandis qu'un test PCR ou antigénique de moins de 72h sera demandé aux seules personnes non vaccinées.

À noter que les vaccinés sont ceux qui ont effectué une vaccination complète depuis au moins 14 jours à la date du voyage (et quatre semaines pour le vaccin Johnson & Johnson).

Pays classés "orange"

La classification "orange" qui concerne la majorité des pays, dont les États-Unis ou la Grande-Bretagne, impose aux personnes vaccinées comme aux personnes non-vaccinées de présenter un test PCR ou antigénique négatif. En l'absence de vaccination, les concernés devront toutefois respecter un auto-isolement de 7 jours et pouvoir justifier d'un motif impérieux. 

Pays classés "rouge"

Sont classés en "rouge" l'Afrique du Sud, l'Argentine, le Bahreïn, le Bangladesh, la Bolivie, le Brésil, le Chili, la Colombie, le Costa Rica, l'Inde, le Népal, le Pakistan, le Sri Lanka, le Suriname, la Turquie, l'Uruguay. Selon les nouvelles modalités prévues, les voyageurs en provenance d'un de ces pays, devront justifier d'un motif impérieux pour venir en France. 

Des tests PCR ou antigéniques négatifs de moins de 48h sont par ailleurs exigés à l'embarquement que l'on soit vacciné ou non. Tout comme il sera procédé à un test antigénique systématique à l'arrivée. Enfin, une quarantaine de 10 jours obligatoire est imposée à l'arrivée sur le sol français si le voyageur n'a pas été vacciné. En cas de preuve de vaccination, c'est un auto-isolement de 7 jours qui s'impose.

Lire aussi

À noter que la preuve de vaccination n'est valable que deux semaines après la dernière injection, et uniquement pour les vaccins reconnus par l'Agence européenne du médicament.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Météo : 28 départements en vigilance orange aux orages, le Rhône en vigilance canicule

AstraZeneca annonce que son traitement anti-Covid est inefficace

EN DIRECT - Masque à l'école : il pourra être enlevé à la récréation mais pas dans les classes

Rappel de nombreux lots de glaces en raison d'un pesticide cancérogène

Disparition de Delphine Jubillar : Cédric Jubillar, sa mère et son beau-père en garde à vue

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.