Covid-19 en milieu scolaire : plus de 9500 élèves positifs, les autotests bientôt proposés aux lycéens

Covid-19 en milieu scolaire : plus de 9500 élèves positifs, les autotests bientôt proposés aux lycéens

ÉPIDÉMIE - Selon le point hebdomadaire du ministère de l'Éducation, près de 5000 classes sont fermées en France ce vendredi. Les autotests, déployés dans tous les établissements de France, vont être proposés aux lycéens dès lundi prochain.

Près de 5000 classes fermées : une semaine après le retour des collégiens et des lycéens dans leurs établissements, les chiffres communiqués ce vendredi par l'Éducation nationale témoignent d'une légère hausse des cas. Pour faire face à l'épidémie, le déploiement des autotests va s'accélérer, et s'ouvrir aux lycéens.

Toute l'info sur

Un nouveau déconfinement en 4 étapes clés

Déconfinement, vaccination... suivez les dernières actualités sur le Covid

Selon le communiqué du ministère, diffusé ce vendredi mais dont les chiffres sont ceux du jeudi à 13h, 4992 classes sont fermées sur un total de 528.400, soit un taux de 0.94%. La semaine passée, 1.884 classes avaient été fermées pour des cas de Covid, soit 0,65% des classes. Les académies les plus touchées sont celles de Versailles (746 classes fermées) et de Créteil (510). Au total, 32 structures scolaires sur un total de 61.500 sont fermées. Dans le détail, on a recensé cette semaine 9536 élèves positifs au Covid-19, soit 0.07%. À noter que 2.065 cas ont été dénombrés ces dernières 24h.

Les autotests déployés dans les lycées

En outre, cette semaine permet d'établir un premier bilan des tests salivaires, désormais déployés dans les établissements scolaires. Au total, 322.064 tests ont été proposés, pour 207.554 réalisés. Le taux de positivité est de 0.18%. 

Quid des autotests ? Dans son communiqué, le ministère précise "poursuivre" leur déploiement. Jean Castex, le chef du gouvernement, avait en effet assuré la semaine dernière avoir commandés 64 millions d'autotests pour les écoles, collèges et lycées, y voyant "une nouvelle arme" pour "essayer de casser les chaînes de contamination". Nouvelle étape : ouvrir aux lycéens ces autotests. 

Lire aussi

Des séances hebdomadaires vont être ouvertes à partir du 10 mai et pour au moins 15 jours, pour ceux "ayant un accord parental spécifique", assure le ministère. Et ce, "sous la supervision d'un encadrant." "Les élèves positifs seront pris en charge comme des cas possibles", ajoute le ministère.

Sur le même sujet

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.