Covid : la France interdit de danser (aussi) dans les bars et restaurants pendant quatre semaines

Le vaccin Moderna, qui est proposé comme troisième dose dans les centres de vaccination, suscite la méfiance. Aucun argument rationnel ne vient étayer cette crainte, mais certains préfèrent reporter leur rappel plutôt que de le recevoir.

LEGISlATION - Le décret encadrant la fermeture des boites de nuit prévoit également qu'il n'est pas possible de danser dans les restaurants.

Il sera interdit de danser dans les bars et restaurants en France à partir de vendredi matin jusqu'au 6 janvier inclus, période durant laquelle les discothèques devront fermer leurs portes dans le cadre des nouvelles mesures anti-Covid décidées par le gouvernement français, selon un décret publié mercredi.

Les discothèques "ne peuvent accueillir du public jusqu'au 6 janvier inclus" à partir de vendredi 6H, selon le décret qui ajoute que "cette interdiction s'applique jusqu'à la même date aux activités de danse" des bars et restaurants. Les patrons de boîtes de nuit ont été indemnisés, et vont à nouveau l'être pour compenser les pertes des prochaines semaines, mais ils se plaignent de voir que d'autres lieux festifs allaient pouvoir rester ouverts.

Toute l'info sur

La France touchée par une cinquième vague de Covid-19

Rouvrir au plus vite

Mardi, un patron de discothèque a interpellé le président Emmanuel Macron alors qu'il déambulait dans le centre de Vierzon (Cher), lui lançant "c'est encore nous que vous fermez, les 1.200 établissements" en France ,"on ne demande pas l'aumône, on veut travailler". 

"Il ne faut pas croire qu'on vous stigmatise", lui a répondu Emmanuel Macron. Contrairement aux restaurants et aux bars, où "on est assis", "la plupart du temps on n'est pas autour d'une table" dans les discothèques, a-t-il justifié devant le patron qui se plaignait d'une différence de traitement entre ces établissements. "On va essayer de rouvrir au plus vite, je m'y engage", a ajouté le président, en assurant que les discothèques seraient "indemnisées de manière exemplaire pour tenir durant cette période".

Le Premier ministre Jean Castex avait relevé que le port du masque, qui était devenu obligatoire fin novembre dans tous les lieux fermés en France même avec le pass sanitaire, était "extrêmement difficile (à faire respecter) dans ces établissements".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : 436.167 nouvelles contaminations en 24 heures

Grève des enseignants : à quoi faut-il s'attendre pour la manifestation ce jeudi 20 janvier ?

EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : découvrez les résultats de notre sondage quotidien du 19 janvier

Disparition de Gaspard Ulliel : qui est sa compagne Gaëlle Pietri, mère de leur fils Orso ?

L'acteur Gaspard Ulliel est mort à l'âge de 37 ans

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.