Covid-19 : Emmanuel Macron promet de rouvrir les discothèques "au plus vite"

Ce lundi 6 décembre 2021, Jean Castex a annoncé pendant une conférence de presse la fermeture des 1 600 discothèques de l'Hexagone pendant quatre semaines. C'est un nouveau coup de massue pour tout un secteur. Mais qu'en pensent les premiers concernés ?

MONDE DE LA NUIT - Le président de la République, en déplacement dans le Cher, a assuré à un patron de discothèque que les boîtes de nuit allaient rouvrir leurs portes dès que possible, bien que le gouvernement ait décidé lundi de les fermer pour quatre semaines.

C'est le seul secteur économique qui ait fait les frais du coup de vis sanitaire décidé lundi 6 décembre par le gouvernement, lors d'un conseil de défense. Pour tenter d'endiguer une flambée épidémique, les autorités ont décidé de fermer les discothèques pour quatre semaines, tout en assurant aux gérants qu'une indemnisation leur sera proposée. 

Toute l'info sur

Coronavirus : l'impact économique de la pandémie

Au lendemain de l'annonce de cette mesure, Emmanuel Macron s'est toutefois engagé ce mardi à ce que les boîtes de nuit puissent rouvrir "au plus vite". Alors qu'il déambulait dans le centre de Vierzon, dans le Cher, le chef de l'État a été interpellé par un patron de discothèque qui lui a lancé : "C'est encore nous que vous fermez, les 1.200 établissements" en France. 

"On ne demande pas l'aumône, on veut travailler", a-t-il ajouté. Estimant que le contrôle du pass sanitaire était respecté par ces établissements, "on prend encore cher" pourtant, a-t-il asséné.

"Il ne faut pas croire qu'on vous stigmatise, on est obligé de vous demander ce petit effort", lui a répondu Emmanuel Macron. Contrairement aux restaurants et aux bars, où "on est assis", "la plupart du temps on n'est pas autour d'une table" dans les discothèques, a-t-il justifié devant le patron qui se plaignait d'une différence de traitement entre ces établissements. 

Le gouvernement travaille sur la piste des autotests

"On va essayer de rouvrir au plus vite, je m'y engage", a ajouté le président, en assurant que les discothèques seraient "indemnisées de manière exemplaire pour tenir durant cette période". "On ne lâchera pas les discothèques", a-t-il promis, ajoutant que "les ministres se concertent pour voir si avec un système d'autotests, il est possible de rouvrir plus tôt"

Le Premier ministre Jean Castex a annoncé lundi cette mesure de fermeture, la justifiant par la circulation forte du virus chez les jeunes, même vaccinés. Le port du masque est "extrêmement difficile dans ces établissements", a-t-il ajouté.

Lire aussi

Les discothèques, qui représentent 30.000 emplois directs et un milliard d'euros de chiffre d'affaires annuel selon les syndicats professionnels, étaient déjà restées fermées pendant seize mois à cause du Covid. Elles n'avaient rouvert, sous conditions, que le 9 juillet.

Le ministre chargé des Petites et moyennes entreprises, Alain Griset, devait consulter mardi à partir de 13h les professionnels de l'événementiel et des discothèques. L'activité partielle va être réinstaurée dans ces deux secteurs, a déjà annoncé mardi matin la ministre du Travail Elisabeth Borne.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : 436.167 nouvelles contaminations en 24 heures

Grève des enseignants : à quoi faut-il s'attendre pour la manifestation ce jeudi 20 janvier ?

EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : découvrez les résultats de notre sondage quotidien du 19 janvier

Disparition de Gaspard Ulliel : qui est sa compagne Gaëlle Pietri, mère de leur fils Orso ?

L'acteur Gaspard Ulliel est mort à l'âge de 37 ans

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.