Fin des tests gratuits pour tous vendredi : des pays européens le proposent-ils encore ?

Fin des tests gratuits pour tous vendredi : des pays européens le proposent-ils encore ?

ET AILLEURS ? - Tandis que la France va commencer à faire payer les tests de dépistage aux personnes non vaccinées contre le Covid, des pays en Europe continuent à appliquer la gratuité. Certains sous conditions.

La France, à l’image de l’Allemagne il y a trois jours, met fin à la gratuité pour tous les habitants non-vaccinés (et éligibles à la vaccination). Deux objectifs à cette mesure, qui concerne déjà les touristes étrangers depuis juillet : inciter ceux n’ayant pas encore franchi le pas à se faire vacciner et puis surtout mettre fin aux dépenses liées au dépistage, prises en charge par la Sécurité sociale. L’organisme a d’ailleurs prévu un budget de 4,9 milliards d’euros en 2021 pour financer le dépistage mais celui-ci pourrait bien être dépassé, compte tenu du goût prononcé des Français pour les tests PCR et antigéniques depuis le début de l'épidémie. 

Copenhague et Vienne, les exceptions

La voilure va donc être réduite en France, avec des tests antigéniques à 25 euros et des PCR à 44 euros à compter de vendredi 15 août pour les adultes non-vaccinés et sans ordonnance médicale. À l’inverse, certains pays européens ne sont pas décidés à abandonner la gratuité dès à présent. Seuls deux pays du continent l'appliquent encore sans conditions : en effet, le dépistage, qu’il soit rapide ou en laboratoire, reste gratuit pour tous au Danemark et en Autriche.

Après avoir mis à disposition des pharmacies de nombreux tests PCR et antigéniques, Vienne avait songé un temps mettre fin à cette politique de gratuité mais l’a finalement maintenue. Mais avec peu d’habitants et une large partie étant complètement vaccinée, le nombre de tests réalisés chaque jour est très probablement moins conséquent qu’en France : le Danemark dénombre 75,5% de ses 5,8 millions d’habitants vaccinés contre le Covid et l’Autriche, 60,8% de ses 8,9 millions de personnes.

Lire aussi

Ailleurs en Europe, le dépistage peut être fait sans frais pour le contribuable, mais avec quelques exceptions. En Irlande, les tests PCR sont proposés gratuitement, sauf lorsqu’ils sont réalisés dans le but d’un prochain voyage. Ici, leur prix varie. Même chose aux Pays-Bas où les tests demandés pour voyager coûtent entre 34 et 45 euros pour un antigénique et entre 74 et 100 euros pour un test PCR. 

La Suède applique aussi ces règles et n’hésite pas d’ailleurs à faire payer cher le dépistage : il faut débourser de 30 à 70 euros pour effectuer un test antigénique dans le cadre d’un déplacement à l’étranger et de 150 à 200 euros pour un test PCR. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" : l'ex-Miss France Vaimalama Chaves éliminée, Bilal Hassani au sommet

EuroMillions : un Français remporte la cagnotte de 220 millions d'euros, un record en Europe

Covid-19 : quand thés dansants et parties de belote virent aux clusters en Loire-Atlantique

Femme décapitée à Agde : ex-boxeur et ancien candidat FN, le profil du suspect se dessine

Gare du Nord : un mort et un blessé dans un accident, des passagers bloqués une partie de la nuit

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.