L'application TousAntiCovid évolue pour améliorer la détection des cas contact

L'application TousAntiCovid évolue pour améliorer la détection des cas contact

TRAÇAGE - Les utilisateurs de l'application TousAntiCovid seront alertés en cas de détection d’un smartphone appartenant à un malade du Covid-19 dès lors qu'ils se trouvent à moins d'un mètre pendant cinq minutes, contre quinze minutes auparavant.

Après s’être offert un lifting à l'automne, l’application de traçage des cas contact du gouvernement français TousAntiCovid, lancée le 22 octobre en remplacement StopCovid, affine son mode opératoire. Le dispositif, qui vise à faciliter l’information des personnes ayant été en contact avec une personne testée positive au Covid-19, prenait jusqu'ici en compte les rapprochements à une distance de moins d'un mètre pendant au moins quinze minutes. Désormais, l’application prendra en compte les contacts à moins d'un mètre pendant cinq minutes, mais aussi ceux d'un mètre à deux mètres, durant quinze minutes. 

Pour rappel, TousAntiCovid utilise la technologie sans fil Bluetooth du téléphone de son utilisateur pour détecter un smartphone à proximité et établir de manière anonyme que plusieurs personnes se sont croisées (à condition que tous disposent aussi de l’application). Les autres utilisateurs avec qui une personne malade est restée en contact prolongé durant sa période de contagiosité reçoivent alors une notification. En plus de la fonctionnalité de traçage des cas contact, l’application propose également des informations sur l’évolution de l’épidémie au niveau national comme local, ainsi que la possibilité de générer une attestation de déplacement en quelques secondes.

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières infos sur l'épidémieA quel stade en est l'épidémie, département par département ?

Seulement 14.000 notifications

TousAntiCovid a pour l'instant été téléchargée par 10 millions d'utilisateurs. Mais à ce jour, elle n'a envoyé que 14.000 notifications à de potentiels cas contacts, un chiffre relativement faible au regard des 50.000 personnes qui se sont déclarées comme malade via ce dispositif. Du 16 au 22 novembre, 113.686 nouveaux cas confirmés par des tests RT-PCR et antigéniques ont été enregistrés dans l'Hexagone, selon les derniers chiffres de Santé Publique France. Avec cette mise à jour, le gouvernement entend doper le nombre de notifications.

Lire aussi

Fin octobre, le secrétaire d’État au numérique Cédric O a annoncé un objectif de 15 millions d’utilisateurs de TousAntiCovid pour que l’application prouve son efficacité. Il s’appuie notamment sur une modélisation de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) qui estime que si 30% de la population française adopte l’application, chaque personne se déclarant malade permettrait à 37% de ses contacts de ne pas transmettre le virus. Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, en recommande une utilisation plus large. "On peut imaginer que certains lieux soient accessibles à condition de l’avoir activée", a-t-il expliqué au journal Le Monde. L’utilisation de TousAntiCovid dans les restaurants ou les bars, via des QR Codes, est d'ailleurs une piste étudiée par le gouvernement.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : l'explosion des variants est-elle provoquée par le vaccin Pfizer ?

"Langue Covid" : un nouveau symptôme du virus ?

EN DIRECT - Covid-19 : des chiffres "effroyables" au Royaume-Uni, Johnson met en cause le nouveau variant

EN DIRECT - Justin Trudeau sera le premier dirigeant étranger avec lequel Joe Biden va s'entretenir

EN IMAGES - Investiture de Joe Biden : 13 photos pour l'Histoire

Lire et commenter