Covid-19 : les discothèques pourraient rouvrir le 2 juillet

Covid-19 : les discothèques pourraient rouvrir le 2 juillet

SURPRISE - Dans un communiqué publié mardi soir, le syndicat national des discothèques et lieux de loisirs (SNDLL) se réjouit du rendez-vous fixé au 21 juin par Emmanuel Macron pour discuter de la réouverture des discothèques. Selon le syndicat, les établissements pourraient rouvrir dès le 2 juillet.

Pour "les discothèques, rendez-vous le 21 juin". Mardi, cette annonce d'Emmanuel Macron, en déplacement dans la Drôme, a surpris tout le monde. Y compris les premiers intéressés. Dans un communiqué publié mardi soir, le syndicat national des discothèques et lieux de loisirs (SNDLL) affirme avoir été pris de cours. "À l’Assemblée Nationale, le député Blanchet et ses collègues qui débattaient de notre éventuelle réouverture avec Alain Griset (...) ont même, incrédules, demandé si c’était un gag", rapporte-t-il.

Selon les premières informations non-officielles dont dispose le SNDLL, les boîtes de nuit pourraient rouvrir le 2 juillet. S'il "se félicite de cette avancée incontestable", il émet tout de même quelques réserves.

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

A quel stade en est l'épidémie, département par département ?

Le SNDLL pose ses conditions à la réouverture des discothèques

D'après le SNDLL, le pass sanitaire serait un élément clé de la réouverture des établissements. Si tel était effectivement le cas, il dit souhaiter que celui-ci soit aussi imposé aux restaurants et aux cafés-concerts. "Sinon ce serait une concurrence déloyale", affirme-t-il. Alors qu'"une jauge à 65% serait imposée en juillet seulement pour permettre ensuite de retravailler à 100%", le SNDLL réclame que les autres conditions, comme la ventilation des lieux, le port du masque ou la distanciation "soient réalistes".

Les membres du syndicat exigent également de façon catégorique que "cette réouverture soit au libre choix des exploitants et ne remette pas en cause les aides, y compris pour ceux qui rouvrent en mode dégradé et contraint".

Lire aussi

Le 10 mai, le ministre délégué aux PME Alain Griset avait affirmé que les exploitants de discothèques seraient fixés le "15 juin au plus tard" sur la date de leur réouverture et pourraient bénéficier d'une prise en charge étendue de leurs coûts fixes. Le Conseil d'Etat avait finalement rejeté le 21 mai les demandes d'exploitants de discothèques qui réclamaient leur réouverture d'ici au 30 juin, jugeant que le maintien de leur fermeture n'était "pas disproportionné".

Sur 1600 discothèques en France, 152 avaient fermé définitivement à fin mars 2021, selon l'Umih.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Explosion du variant Delta malgré une vaccination massive : que nous disent les chiffres au Royaume-Uni ?

Comment la propagation du variant Delta pourrait affecter nos vacances

Pourquoi Justin Bieber voulait-il (vraiment) rencontrer Emmanuel Macron ?

Alerte météo : trois départements placés en vigilance orange pour des risques de crues

Autonomie de 1000 km, charge en 3 min... Découvrez la première berline à hydrogène française

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.