Covid-19 : plusieurs organisations réclament la vaccination prioritaire des marins

Un marin-pêcheur du chalutier le "Anthineas", durant une journée de pêche à la coquille Saint-Jacques dans la baie de Saint-Brieuc en 2008.

VULNÉRABILITÉ - Vivant et travaillant la plupart du temps dans un espace exigu et éloigné de tout centre médical, les marins devraient être vaccinés prioritairement contre le Covid-19, estiment plusieurs organisations. Elles ont adressé vendredi un courrier commun à Jean Castex pour lui faire part de leurs arguments.

Les personnels de plus de 55 ans jugés "prioritaires" par le gouvernement peut dès ce week-end se faire vacciner contre le Covid-19. C'est le cas des enseignants, des professionnels de la petite enfance ou encore des membres des forces de l'ordre. Les armateurs à la pêche et au commerce réclament que les marins fassent, eux aussi, partie de cette classe de la population. "L'éloignement des côtes et donc de tout centre médical, ainsi que l'espace exigu d'un navire rend le développement du virus particulièrement dangereux et rapide", écrivent les signataires de ce courrier adressé vendredi au Premier ministre Jean Castex.

Toute l'info sur

Covid-19 : le défi de la vaccination

Les dernières infos sur la vaccination et le déconfinement

Parmi les signataires, figurent l'Union des armateurs à la pêche de France (UAPF), l'organisation Orthongel, qui regroupe les armements français de pêche au thon tropical, l'Association professionnelle des entreprises de remorquage maritime (Aperma), ou encore Armateurs de France et le Comité national des pêches (CNPMEM).

Près de 40.000 marins concernés

La missive souligne que deux marins embarqués à bord d'un thonier du groupe réunionnais de pêche industrielle Sapmer sont récemment décédés des suites du Covid-19 et deux autres sont actuellement en réanimation. Elle demande ainsi au Premier ministre de mettre les quelque 40.000 marins, "dont la vulnérabilité est liée à un environnement de travail unique, sur la liste des publics à vacciner prioritairement".

"Dès le début de la crise sanitaire, ces professionnels ont été jugés indispensables au maintien des chaînes logistiques et cordons ombilicaux des îles françaises (marins au commerce) ou de l'approvisionnement alimentaire (marins pêcheurs)", font valoir les organisations signataires.

Lire aussi

Alors que certains pays ont déjà débuté la vaccination de leurs marins, elles font en outre part de leurs craintes "que la vaccination des marins devienne rapidement une condition impérative d'entrée dans certains pays", les marins étant souvent contraints de se rendre à l'étranger pour rejoindre leur navire ou le quitter.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : le nombre de patients en réanimation poursuit sa baisse

Un morceau de fusée chinoise continue sa chute vers la Terre, sans que l'on sache sa destination

Injecter le vaccin AstraZeneca sans limite d'âge : la France ferait-elle cavalier seul dans l'UE ?

Mérignac : une femme tuée, brûlée vive en pleine rue par son compagnon

EN DIRECT - Procès Lelandais : "Tu leur dois la vérité, Nordahl !"

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.