Covid-19 : pas de pass sanitaire dans les écoles à la rentrée, confirme Jean Castex

Covid-19 : pas de pass sanitaire dans les écoles à la rentrée, confirme Jean Castex

VACCINATION - Invité du journal de TF1, le Premier ministre a rejeté la possibilité pour les collégiens et les lycéens de présenter un pass sanitaire à l’entrée de leur établissement. La campagne de vaccination des 12-17 ans doit être accentuée à la rentrée.

Il n’y aura pas à présenter de preuve de vaccination ou de dépistage négatif à l’école. Jean Castex l'a confirmé ce mercredi 21 juillet à l'issue du Conseil de défense sanitaire lors d'une interview au JT de 13H de TF1. Le Premier ministre y a détaillé les conditions d’application du fameux pass sanitaire, entrant en vigueur dès aujourd’hui dans les lieux de culture et de loisirs rassemblant plus de 50 personnes. Et rejeté sa nécessité pour les collégiens et les lycéens : "Notre stratégie a consisté à veiller à ce que tous les enfants soient scolarisés. On ne va pas dire maintenant ‘si vous n’êtes pas vaccinés, d’autant que certains n’y peuvent rien, on va vous priver d’école. Donc pas de pass sanitaire dans les établissements scolaires". 

Toute l'info sur

Covid-19 : le défi de la vaccination

Seulement 5,4% de vaccinés

Le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) avait pourtant inscrit cette recommandation dans un récent avis demandé par le Sénat. "Son utilisation doit être étudiée lors de la reprise des cours dans les établissements scolaires et universitaires pour limiter la contamination dans ces lieux collectifs", avait souligné l’instance chargée de conseiller le ministère de la Santé.

Si l’exécutif n’intègre pas cette mesure dans son projet de loi sur l’extension du pass sanitaire à des lieux publics, c’est que les jeunes de 12 à 17 ans, concernés par la campagne, ne sont pas assez largement vaccinés aujourd’hui. Au 19 juillet, 20,5% des moins de 17 ans ont été partiellement vaccinés en France, et seulement 5,4% totalement, selon les données consolidées par CovidTracker. Or, la détention du pass sanitaire suppose une vaccination complète au minimum sept jours plus tôt. 

Lire aussi

Sur ce sujet, Jean Castex a expliqué vouloir "mettre le paquet dans les collèges et dans les lycées pour vacciner" au mois de septembre. "Nous allons faire des vaccinations dans les collèges et dans les lycées à la rentrée et à cette occasion, nous proposerons aux professeurs qui n’ont pas encore été vaccinés de profiter de ce dispositif", a précisé le chef du gouvernement, se disant satisfait de la couverture vaccinale actuelle chez les enseignants. 

Dans les autres lieux que l'école -les restaurants, les cinémas ou les trains-, les jeunes de 12 à 17 ans auront toutefois à présenter le pass sanitaire à partir du 30 septembre.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Catalogne, Pays-Bas, Royaume-Uni... Comment expliquer la baisse de l'épidémie chez nos voisins ?

Variant Delta : avec deux doses, les vaccins Pfizer et AstraZeneca presque aussi efficaces que contre l’Alpha

EN DIRECT - Olivier Véran : "Le pass sanitaire, nous y mettrons fin à la minute où nous le pourrons"

La maladie de Charcot, le dernier combat de Jean-Yves Lafesse

Manifestations contre le pass sanitaire samedi dans toute la France: à quoi s'attendre?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.