Pass sanitaire : Alain Fischer pour une extension aux restaurants, cinémas et théâtres

Pass sanitaire : Alain Fischer pour une extension aux restaurants, cinémas et théâtres

ÉPIDÉMIE - Le président du conseil d’orientation de la stratégie vaccinale recommande aussi, dans un entretien au journal "Le Monde", que les adolescents soient vaccinés au collège et au lycée dès la rentrée scolaire.

Faut-il rendre la vaccination obligatoire pour les soignants ? Aura-t-on besoin d'un rappel vaccinal dès la rentrée de septembre ? Dans un entretien au journal Le Monde publié ce jeudi 8 juillet, Alain Fischer, président du conseil d’orientation de la stratégie vaccinale du gouvernement, développe plusieurs pistes de réflexion pour augmenter la couverture vaccinale en France.

Il se prononce notamment en faveur d'une extension du pass sanitaire. "L’idée que l’on puisse l'utiliser non seulement pour aller au stade (...), mais aussi pour se rendre au cinéma, au théâtre, au restaurant ne me choquerait pas", détaille-t-il, évoquant "une bonne mesure incitative, en particulier pour les plus jeunes."

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Pour ce qui est de l'obligation vaccinale des personnels soignants, Alain Fischer recommander de l'imposer "le plus vite possible". S'il concède qu'"il faut sans doute un temps pour le travail législatif", il préconise que l'annonce du principe arrive "très vite, cela devrait entraîner certains à se faire vacciner sans attendre."

Le "Monsieur vaccin" de l'exécutif, qui est favorable à une vaccination des adolescents, à la rentrée, au collège et au lycée, en veut pour preuve "l’exemple du succès de la vaccination scolaire au Royaume-Uni, en Allemagne, dans les pays scandinaves ou en Australie, surtout à l’égard du HPV [papillomavirus humains]". "Ça permet de faire de l’éducation sanitaire et d’atteindre indirectement les parents" et "on touche tous les enfants, quelle que soit leur classe sociale", estime le professeur d'immunologie pédiatrique, dans les colonnes du Monde.

Jean-Michel Blanquer répond à Alain Fischer

Invité de LCI, jeudi matin, le ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, a répondu à cette proposition. "Le fait de vacciner les 12-18 ans, il faut le faire, on est complètement d'accord avec Alain Fischer, [mais] quand vous faites ça [dans les écoles], vous désorganisez un peu le système", a estimé le locataire de la rue de Grenelle.

Par ailleurs, Alain Fischer, s'il n'est "pas contre le principe" d'une vaccination obligatoire de tous les adultes en France, "espère" encore "que l'on puisse convaincre". Il souligne aussi, pour Le Monde, que cette obligation "ne suffirait pas à obtenir l’immunité de groupe" et que "chez les adultes, la vaccination n’est pas efficace à 100 %."

Lire aussi

Enfin, le médecin revient sur l'hypothèse d'un rappel vaccinal à la rentrée. "Nous sommes encore en cours de réflexion, nous manquons de données", souligne-t-il, résumant qu'"a priori, il n'y a pas de raison de se précipiter pour un rappel de la population générale." 

En revanche, "pour les plus fragiles, qui sont aussi les premiers à avoir été vaccinés – les personnes en Ehpad, les plus âgés, ceux qui présentent des comorbidités importantes et les professionnels de santé –, il faut sérieusement considérer un rappel à l’automne", déclare Alain Fischer.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid : près de 6.000 nouveaux cas positifs en 24H

EN DIRECT - "Il va falloir qu'il se calme" : Jean-Michel Blanquer réplique aux attaques d'Eric Zemmour

VIDÉO - Jean-Michel Blanquer réagit au phénomène "Squid Game" : "Ne laissez pas les enfants seuls devant les écrans"

"Koh-Lanta" : Coumba et Namadia éliminés puis repêchés dans une ambiance électrique

REVIVEZ - PSG-Leipzig : bousculé, le PSG s'en sort grâce à Mbappé et Messi

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.