Christian Estrosi veut interdire les locations à Nice pendant les vacances de février

Christian Estrosi veut interdire les locations à Nice pendant les vacances de février

COVID - Pour endiguer l’épidémie de coronavirus, le maire de Nice veut empêcher un afflux de vacanciers en baie des Anges lors des congés de février, notamment en interdisant les locations saisonnières.

Limiter le nombre de touristes lors des prochaines vacances de février. C'est ce que souhaite le maire de Nice, estimant que les contrôles effectués dans les aéroports n'ont pas été suffisants à Noël et craignant une reprise de l'épidémie. "Je suis en train de réfléchir à des mesures extrêmement restrictives pour limiter pendant les vacances de février la venue de gens qui souhaiteraient prendre leurs congés ici", a-t-il déclaré lors de l'inauguration d'un centre de vaccination lundi 11 janvier.

Toute l'info sur

Le 13h

Pour l'heure, la baie des Anges ne connait pas une grande affluence touristique et la proposition du maire de la ville peine à passer chez les habitants, le secteur du tourisme étant considérablement impacté par l'épidémie de Covid. 70% des hôtels sont fermés et nulle trace de touristes pour les vacances chez ceux qui restent ouverts. 

Christian Estrosi devrait préciser les mesures après les annonces gouvernementales ce jeudi

Les commerçants niçois, eux, ne masquent pas leur inquiétude face à cette perspective. "Ce n'est pas très compréhensible tant le tourisme est ce qui nous fait vivre", dit la responsable d'une boulangerie, interrogée par TF1. "Si on nous enlève le peu de touristes qu'on peut recevoir, ça va être difficile"

Une situation d'autant que plus complexe que les commerçants redoutent les conséquences du report officiel de l'édition 2021 du carnaval de Nice à 2022 en raison de la crise sanitaire. "Il n'y aura pas de touriste" dit une vendeuse. "Dans tout ce que l'on entend, ils sont en train de fermer les frontières, ils demandent des tests Covid négatifs." A l'inverse, d'autres Niçois redoutent que les touristes amènent le virus dans leurs valises. 

Christian Estrosi devrait préciser les mesures qu'il compte prendre pour limiter la venue des touristes après les annonces gouvernementales attendues jeudi 14 janvier. Il annonce mercredi 13 janvier s'être "entretenu avec le préfet des Alpes-Maritimes afin qu'un arrêté d'interdiction de locations saisonnières soit pris sur le territoire de la commune pour les vacances d'hiver. Si l'Etat refuse de le faire, la ville de Nice prendra un arrêté municipal", déclare-t-il. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 16.600 cas ces 24 dernières heures

À quoi ressemblent les dernières heures de Donald Trump à la Maison-Blanche ?

Dérogations au couvre-feu national : qui est autorisé à circuler après 18h ?

Départ de Donald Trump : nos images de la Maison-Blanche désertée

Couvre-feu à 18h : commerces et enseignes s'adaptent en ouvrant leurs portes plus tôt

Lire et commenter