Covid-19 : un nouveau couvre-feu instauré à Saint-Martin et Saint-Barthélemy

Des yachts au port de Gustavia, à Saint-Barthélémy, le 12 décembre 2017.

MESURES SANITAIRES - Le préfet de Saint-Barthélemy et Saint-Martin a décidé mercredi d'instaurer à nouveau un couvre-feu du 5 au 20 août afin de limiter les déplacements et les rassemblements. Les conditions d'entrées sur les îles, notamment par voie maritime, ont aussi été durcies.

Le préfet de Saint-Barthélemy et Saint-Martin a décidé mercredi d'instaurer à nouveau un couvre-feu du 5 au 20 août afin de limiter les déplacements et les rassemblements, et par ailleurs durcir les conditions d'entrée sur les îles, notamment par voie maritime, afin de freiner la propagation du Covid-19. 

Toute l'info sur

Variant Delta : la France face à une quatrième vague

"Les indicateurs épidémiologiques ont doublé, l’aggravation se confirme", a assuré le Préfet de Saint-Barthélemy et Saint-Martin, Serge Gouteyron mercredi. Face à la dégradation des situations sanitaires sur les îles voisines, en Guadeloupe et en Martinique, le préfet a décidé de "mesures complémentaires" pour freiner la propagation du virus, "notre système hospitalier ne pouvant pas faire face seul", a souligné le préfet. 

Les déplacements seront interdits de 22 h 00 à 5 h 00 du matin. Les personnes devant se déplacer sur ces créneaux horaires devront avoir un motif impérieux et se munir d’une attestation dérogatoire et de justificatifs.

Par ailleurs, le préfet a annoncé un durcissement des conditions d’entrée sur ces deux îles caribéennes. Les voyageurs arrivant par voie maritime devront présenter soit un statut vaccinal complet, soit le résultat d’un test antigénique ou PCR négatif, ou faire état d’un motif impérieux et d'une attestation de respect d’un isolement de 7 jours à l’arrivée.

Lire aussi

Les dernières données de Santé publique France font état d’une forte augmentation du nombre de cas positifs au Covid-19 à Saint Martin. 138 ont été enregistré au cours de la semaine dernière contre 63 la semaine d’avant. 

Selon l'ARS, l'hôpital Louis Constant Fleming de Saint-Martin accueille toujours un nombre important de patients, avec 13 personnes au 4 août dans l’unité Covid. Deux décès sont à déplorer en deux semaines, précise-t-elle. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : l'épidémie devrait redémarrer "cet automne", prévient Arnaud Fontanet

Pneus hiver ou chaînes obligatoires : voici la liste des 48 départements concernés

EN DIRECT - Covid-19 : le pass sanitaire maintenu pour l'instant dans tous les départements

EN DIRECT - Crise des sous-marins : Emmanuel Macron va s'expliquer avec Joe Biden cet après-midi

Aux États-Unis, le Covid a fait plus de morts que la grippe espagnole... et en France ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.