Covid-19 : une dose de rappel s'impose-t-elle en cas d'infection avant la date butoir ?

10 millions de français ont désormais reçu leur doses de vaccin anti-Covid.

CAS PARTICULIER - En annonçant ce jeudi l'élargissement de la dose de rappel de vaccin anti-Covid à tous les plus de 18 ans ces prochaines semaines, Olivier Véran s'est attardé sur un cas de figure bien spécifique : que faire en cas de dépistage positif entre-temps ?

Le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé jeudi que le rappel vaccinal contre le Covid-19 serait désormais "ouvert à tous les adultes dès cinq mois après leur dernière injection", à partir de ce samedi. Les 19 millions de Français qui deviennent éligibles au rappel de vaccination sont appelés à recevoir leur injection d'ici au 15 janvier, date à partir de laquelle la validité du pass sanitaire sera conditionnée au rappel. 

Toute l'info sur

Covid-19 : le défi de la vaccination

Mais en pleine cinquième vague de l'épidémie corrélée à un nombre de contaminations en constante augmentation, une question se pose : ce dernier s'impose-t-il en cas d'infection au Covid-19 avant la date butoir ?

"Une infection correspond à une injection"

Ce cas de figure a été évoqué par le ministre de la Santé ce jeudi. "Certains d'entre vous s'interrogent : si j'ai infecté par le Covid, est-ce que je dois quand même faire mon rappel ? La règle est simple", a-t-il indiqué avant de détailler sa réponse. "Retenez la bien : une infection correspond à une injection. Parce que si vous avez été infecté de la même manière, votre système immunitaire apprend à fabriquer des anticorps, des armes contre le virus et donc une infection peut donner une protection équivalente à celle procurée par le vaccin".

En d'autres termes, a-t-il poursuivi "si vous avez été infecté et que vous avez eu une dose et que vous êtes à cinq mois de la dernière injection, recevez un rappel". De même, "si vous avez reçu une première injection puis vous avez le Covid, cinq mois après, vous recevez votre rappel". En revanche, "si vous avez eu deux injections et que vous avez eu malgré tout le Covid dans cinq mois, vous pourrez bénéficier d'un rappel", a-t-il souligné, insistant sur le fait que "c'est une règle qui est claire, qui est simple et qui s'applique à tous les adultes âgés de 8 ans et plus."

Lire aussi

Ce rappel, le plus souvent une troisième dose, était jusqu'à présent ouvert aux plus de 65 ans, aux personnes à risque et aux soignants. "À compter du 15 décembre, le pass sanitaire pour les plus de 65 ans ne sera plus actif si le rappel n'a pas été fait dans un délai de sept mois après l'infection ou après la dernière injection", a rappelé Olivier Véran.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Variant Omicron : Israël ferme ses frontières aux ressortissants étrangers

"Dites à vos copains non vaccinés qu’ils commencent à nous saouler" : la charge de Patrick Bruel en plein concert

EN DIRECT - Crise des migrants : les ministres européens réunis ce dimanche sans leur homologue britannique

Covid-19 : les six millions de non vaccinés se laissent-ils convaincre ?

Neige-verglas : 11 départements toujours placés en vigilance orange

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.