Le pass sanitaire dans les transports, mode d'emploi

Vaccination, pass sanitaire, état d'urgence... Gabriel Attal fait le point sur la situation sanitaire

MODE D’EMPLOI - La présentation du pass sanitaire sera demandée dans les transports autour du 9 août. Elle sera réservée néanmoins aux trajets considérés comme de longue distance.

Le 9 août, date de la possible promulgation de la loi sanitaire, le fameux pass sanitaire sera exigé pour s’attabler en terrasse, mais aussi pour emprunter les transports partout en France. Voici dans quelles conditions le contrôle s’appliquera pour les voyageurs. 

Toute l'info sur

Covid-19 : le défi de la vaccination

Dans quels transports sera-t-il nécessaire ?

Les voyageurs devront présenter leur pass sanitaire dès lors que le trajet qu’ils s’apprêteront à faire sera suffisamment long. Autrement dit, la mesure ne s’appliquera pas dans les bus, les métros ou les RER, ni dans les Transiliens et les TER. En revanche, le pass sanitaire sera obligatoire dans les TGV, les Intercités et les trains de nuit, où une réservation est nécessaire. Pour ce qui est des cars, seuls ceux chargés "des déplacements interrégionaux" seront soumis à la mesure. 

Du côté de l’aérien, les vols intérieurs seront aussi concernés, rejoignant les vols à destination et en partance de l’étranger qui appliquent le pass sanitaire depuis le mois de juin. L’extension du pass aux transports doit entrer en vigueur "entre le 7 et le 10 août", selon le ministre délégué Baptiste Djebbari. La loi devant en théorie entrer en vigueur à partir du 9 août, selon Gabriel Attal, la mesure devrait être opérationnelle à cette date. 

Les contrôleurs seront-ils chargés de vérifier le pass sanitaire ?

C’est une question qui fait débat, car le syndicat Sud-Rail a déjà appelé les cheminots à ne pas contrôler les pass sanitaires des usagers. La possibilité de "repositionner les contrôleurs qui seraient dans la position assez réfractaire (...) sur le sujet" a été évoquée par Jean-Baptiste Djebbari. En théorie, les contrôleurs seront tout de même chargés de vérifier les documents, mais les contrôles ne pourront être "systématiques", même s'ils seront "massifs" dans les gares et les trains, d’après les mots du ministre des Transports. D'ailleurs, Jean-Baptiste Djebbari a précisé sur son compte Twitter que la SNCF allait "lier le pass sanitaire" des voyageurs à leur billet, facilitant ainsi les contrôles. Un procédé déjà utilisé par les compagnies Air France et Eurotunnel, a-t-il ajouté.

Lire aussi

Expliquant que la mesure sera "en rodage dans les premières semaines", Jean-Baptiste Djebbari a promis que le maximum serait fait pour éviter des files d’attente interminables à cause des contrôles effectués. "On va essayer de faire cela de façon la plus opérationnelle et fluide possible, de manière à avoir un bon taux de contrôle et en même temps de ne pas rendre la vie des voyageurs difficile", a-t-il précisé.

Que faire en cas de test positif ?

Tout voyageur dont le test PCR de moins de 72 h ou antigénique de moins de 48 h se révélera positif bénéficiera du remboursement de son billet de train, a assuré le ministre des Transports, faisant état d’un engagement pris par la SNCF. À noter que le remboursement se pratique déjà dans l’aérien, avec le dépistage exigé systématiquement pour voyager en Europe.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" : Wejdene éliminée, Bilal Hassani arrive en tête du classement

Rémy Daillet, figure des milieux complotistes, mis en examen pour association de malfaiteurs terroristes

EN DIRECT - Covid-19 : une prime exceptionnelle de 400 euros pour les employés des restaurants universitaires

"Indemnité inflation" : Emmanuel Macron défend son refus de baisser les taxes sur le carburant

Drogue au volant : l'étau se resserre sur les fumeurs de cannabis

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.