Stade de France, Alpexpo... des vaccinodromes ont-ils enfreint les règles d'âge ?

Stade de France, Alpexpo... des vaccinodromes ont-ils enfreint les règles d'âge ?

SANTÉ – De nombreux Français ont pu se faire vacciner dans des espaces dédiés à la vaccination contre le virus, sans forcément répondre aux critères requis. C'est le cas notamment au Stade de France. Explications

Certains ont bénéficié de passe-droits, d'autres ont attendu les fins de journée pour espérer récupérer des doses. Depuis l'arrivée des vaccins en France, des Français ont pu bénéficier d'injections, même s'ils remplissaient pas les critères requis pour être considérés comme prioritaires. Désormais, les Français âgés de moins de 55 ans peuvent se rendre dans certains vaccinodromes et se faire vacciner après avoir pris rendez-vous en toute légalité. C'est le cas du stade de France, notamment, qui depuis quelques jours accueille un nouveau public, via un numéro dédié : le 01 43 93 78 77. 

Toute l'info sur

Covid-19 : le défi de la vaccination

Les dernières infos sur la vaccination et le déconfinement

"Jusqu'ici les enseignants, les policiers, les agents d'entretien, les caissières de supermarché ou les chauffeurs de bus notamment pouvaient prendre un rendez-vous prioritaire mais seulement pour les plus de 55 ans. Au Stade de France, la limite d'âge n'est plus, pour cette longue liste de métiers quand il reste des créneaux de vaccination vacants comme cela a été le cas ces derniers jours" a ainsi révélé France Inter ce jeudi 29 avril. 

La préfecture de Bobigny a confirmé dans la foulée l'information de nos confrères en y apportant toutefois une nuance : "La vaccination contre la Covid-19 se fait progressivement, la priorité étant donnée aux publics les plus vulnérables et les plus susceptibles de développer des formes graves de la maladie, ainsi que les professions les plus exposées", rappelle-t-elle dans un communiqué.  "Les critères fixés par le Gouvernement et notamment les cibles vaccinales sont évidemment respectés. Il peut arriver toutefois que des souplesses, sans aucune portée générale, puissent être mises en œuvre en fin de journée, afin qu’aucune dose de vaccin ne soit perdue, au jour le jour."

Lire aussi

Le 7e arrondissement de Paris, un cas à part

En Ile-de-France, la pratique est la même dans le 7e arrondissement de Paris où Rachida Dati, édile de cet arrondissement, revendiquait le fait d'avoir ouvert la vaccination à tous les personnels travaillant auprès des enfants dans les écoles, sans critère d'âge, ce, malgré l'opposition du préfet de police. Au gymnase Camou, plusieurs ont ainsi défilé début avril pour bénéficier de la vaccination sur des "fins de doses", selon l'élue. 

D'autres maires de droite de la capitale, à l'instar de Jean-Pierre Lecoq dans le 6e arrondissement ou Geoffroy Boulard dans le 17e, ont fait de même : plutôt que de jeter du produit, ils ont laissé se faire vacciner des moins de 55 ans parmi les professionnels prioritaires, notamment du milieu scolaire. 

A Cannes, vaccinés dès 40 ans

À Cannes, le maire LR de Cannes, David Lisnard, a annoncé mercredi l'ouverture de la vaccination aux Cannois dès 40 ans, alors que le gouvernement refuse d'élargir l'accès à la vaccination malgré des demandes importantes et des créneaux vides. Dans un communiqué, la mairie de Cannes explique ainsi qu'elle "ouvre la programmation des rendez-vous pour les Cannois et professionnels du privé exerçant à Cannes, âgés de 40 ans et plus sans comorbidité". 

En vidéo

L'interview politique du 28 avril 2021 : David Lisnard

Fausse rumeur à Grenoble

Dans l'Isère, une rumeur selon laquelle le centre de vaccination d'Alpexpo à Grenoble serait ouvert à tous et sans condition ce jeudi circule sur les réseaux sociaux. "Il est possible de se faire vacciner au vaccinodrome d'Alpexpo sans aucune condition d'âge (aujourd'hui uniquement) !", a écrit un internaute sur son compte Twitter ce midi.

Alerté de cela et constatant l'affluence sur le site, le CHU de Grenoble a contesté très rapidement sur le réseau social :  "Contrairement aux rumeurs, aucune vaccination n’est possible en dehors des critères nationaux. Merci de ne pas vous présenter spontanément au centre d’Alpexpo." Et d'ajouter : "Si quelques-uns ont pu être vacciné hors critères, comme dans la grammaire française, ces exceptions ne font pas la règle !"

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Cinq départements désormais en alerte orange pluie-inondation

"Nos aînés ont raison" : nouvelle tribune de militaires sur le risque d'une "guerre civile" en France

Le "champignon noir" : que sait-on de cette infection qui touche les yeux de patients guéris du Covid en Inde ?

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

Elle a tué son mari qui la tyrannisait : l'interview poignante de Valérie Bacot dans "Sept à Huit"

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.