Gabriel Attal confirme le pass sanitaire pour le 9 août, avec "une semaine de rodage"

Gabriel Attal confirme le pass sanitaire pour le 9 août, avec "une semaine de rodage"

9 AOUT - Les sanctions en cas de non-détention du fameux document ne tomberont pas dès la première semaine de son entrée en vigueur, a indiqué ce vendredi le porte-parole du gouvernement.

À compter de lundi prochain, le pass sanitaire fera son entrée dans les restaurants, les hôpitaux sous certaines conditions et les transports de longue distance. Le Conseil constitutionnel ayant validé la grande majorité de la loi sur son extension, le document deviendra donc un outil du quotidien. Mais les amendes ne seront pas immédiates, a précisé Gabriel Attal ce vendredi 6 août. Confirmant la date du 9 août, le porte-parole du gouvernement a ajouté qu’"il y aura une semaine de rodage pour le pass sanitaire, où les contrôles ne serviront pas à sanctionner". 

Toute l'info sur

Le pass sanitaire, nouvel outil du quotidien

Autrement dit, les autorités chargées de contrôler le document (comme les gérants de restaurants ou les cheminots) devront faire preuve de pédagogie les jours suivant sa mise en œuvre, comme cela a pu être le cas pour l’attestation de déplacements suite aux nouveaux confinements. "Le pass sanitaire est notamment étendu au secteur du transport : TGV, Intercités et trains internationaux. Il y aura des contrôles aléatoires avant d'embarquer, à bord ou à la sortie des trains", a ajouté Gabriel Attal. "Une personne qui ne pourrait pas embarquer, parce qu'elle a été contaminée, pourra être remboursée." Pour rappel, le pass sanitaire peut comprendre la preuve d’un schéma vaccinal complet (sept jours après celui-ci), d’un dépistage négatif au Covid ou bien d’une infection passée de moins de six mois.

Lire aussi

Une fois passée cette période de "tolérance", ceux qui ne présenteront pas de pass sanitaire dans les lieux où il sera exigé encourront une amende de 135 euros. Les établissements qui ne le contrôleront pas risqueront, eux, 1.500 euros d’amende, une somme majorée à 9.000 euros après trois récidives, assortie d’un an de prison pour les gérants.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" : l'ex-Miss France Vaimalama Chaves éliminée, Bilal Hassani au sommet

EuroMillions : un Français remporte la cagnotte de 220 millions d'euros, un record en Europe

Deux navires de guerre russe et américain frôlent l'incident en mer du Japon : "Un acte inadmissible"

Gare du Nord : un mort et un blessé dans un accident, des passagers bloqués une partie de la nuit

Covid-19 : quand thés dansants et parties de belote virent aux clusters en Loire-Atlantique

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.