Indre : la justice lui ordonne de fermer son musée, le maire d'Issoudun trouve la parade

Le maire d'Issoudun (Indre) André Laignel a annoncé le 19 février l'ouverture du musée de sa ville à des groupes privés et sur rendez-vous, au lendemain de la suspension par la justice administrative de la réouverture de l'établissement.

REVERS - La justice administrative suspend la réouverture du musée de sa ville ? Qu'à cela ne tienne. Le maire d'Issoudun (36) et président de l'Association des maires de France, André Laignel, a annoncé ce vendredi rouvrir son établissement aux groupes privés et sur rendez-vous.

"C'est le comble du ridicule que de nous interdire une visite de musée, il n'y a pas un lieu plus 'secure' qu'un musée. On n'y mange pas, on n'y boit pas, on y fume pas, on y parle peu, il est recommandé de ne pas toucher les œuvres.". Face à l'interdiction d'ouvrir les lieux culturels, le maire d'Issoudun et vice-président de l'Association des maires de France (AMF) s'entête. Au lendemain de la suspension par la justice administrative de la réouverture du musée de sa ville, André Laignel a annoncé la réouverture à des groupes privés et sur rendez-vous. Le parc de sculptures extérieur, "qui relève des Parcs et jardins", restera ouvert à tous en visite libre, fait-il savoir dans les colonnes de La Nouvelle République.

Toute l'info sur

Covid-19 : la France fait-elle les bons choix face au virus ?

Les dernières informations sur l'épidémie

Jeudi, le tribunal administratif de Limoges a suspendu la réouverture du musée de l'Hospice Saint-Roch, décidée par le maire, dans la foulée d'une décision similaire à Perpignan, également rejetée par la justice. Le tribunal avait été saisi en référé par la préfecture de l'Indre, selon qui cette réouverture ne respectait pas des dispositions du décret du 29 octobre 2020 sur les mesures de lutte contre l'épidémie de Covid-19. Même si la justice administrative lui a donné tort, André Laignel a toutefois jugé son action "utile".

Notre pays a besoin de culture pour vivre, pour survivre, pour résister, mais aussi pour innover.- André Laignel, maire d'Issoudun (Indre)

"Elle aura contribué avec beaucoup d'autres initiatives, sur l'ensemble du pays, à accélérer le moment où la culture aura à nouveau droit de cité", a-t-il estimé ce vendredi, lors d'une conférence de presse. "Notre pays a besoin de culture pour vivre, pour survivre, pour résister, mais aussi pour innover. Je le dis avec gravité : confiner la culture ne fera pas reculer le virus. Confiner la culture aggravera plus encore le quotidien de très nombreux Français", a-t-il déclaré.

L'AMF réclame une concertation pour envisager la réouverture des lieux culturels et de loisirs

C'est dans cette veine que l'AMF réclame ce vendredi dans un communiqué la "reprise progressive des activités universitaires, de loisirs, notamment sportifs, et de brasserie-restauration, selon des protocoles stricts". Plusieurs villes, à l'image de Nantes ou de Bourges, se sont déjà portées volontaires pour expérimenter différents scénarios de réouverture des lieux culturels. "La territorialisation des mesures, que l’AMF soutient depuis le début de la crise sanitaire, peut permettre de garantir les précautions nécessaires tout en donnant les signes d’une normalisation progressive de la vie quotidienne", estiment les élus qui réclament l'ouverture rapide d'une "concertation commune entre toutes les parties prenantes, Etat, collectivités territoriales et professionnels".

Lire aussi

Au début du mois, une centaine de responsables de centres d'art ont signé une pétition demandant de pouvoir rouvrir leurs portes "pour une heure, pour un jour, pour une semaine ou pour un mois" et soumis une liste de dix propositions à la ministre de la Culture pour pouvoir rouvrir les musées. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

L'exécutif change de ton : ce que va annoncer Jean Castex à 18h

EN DIRECT - Covid-19 : près de 32.000 nouveaux cas mercredi, du jamais vu depuis novembre

CARTE - Covid-19 : où en est l'épidémie dans votre département ?

Covid-19 : quels sont les départements où la situation est "très préoccupante" ?

Les patients hospitalisés pour Covid de plus en plus jeunes : comment l'expliquer ?

Lire et commenter