"A priori, le couvre-feu à 18h n’a pas un effet très net", assure le fondateur de CovidTracker

"A priori, le couvre-feu à 18h n’a pas un effet très net", assure le fondateur de CovidTracker

INTERVIEW - À l’aube d’une semaine qui s’annonce décisive pour un éventuel reconfinement, que disent les données épidémiologiques dix jours après l’instauration nationale du couvre-feu à 18h ? Guillaume Rozier, fondateur du site CovidTracker, qui permet le suivi des chiffres de l'épidémie, répond à LCI.

La France va-t-elle être de nouveau mise sous cloche ? Dix jours après l’instauration du couvre-feu à 18h partout sur le territoire, l’hypothèse d’un troisième confinement plane. Dimanche, plus de 18.000 nouvelles contaminations ont été recensées, tandis que les hospitalisations demeurent en légère hausse.

Toute l'info sur

Covid-19 : la France fait-elle les bons choix face au virus ?

Les dernières informations sur l'épidémie

Depuis le début de l'année 2021, le gouvernement ne cesse pourtant d'appeler la population à la vigilance et de renforcer les restrictions. Mais sont-elles vraiment efficaces ? Le couvre-feu avancé à 18h a-t-il des effets positifs ? Où en sont les départements dont la mesure est entrée en vigueur dès le 2 janvier ? Guillaume Rozier, fondateur du site CovidTracker, qui compile les données épidémiologiques sur le Covid-19, répond à LCI.

Au niveau national, que constatons-nous sur les effets du couvre-feu à 18h ?

Guillaume Rozier : Pour l’instant, nous n’observons pas d’effets flagrants, mais pour une bonne raison : il est trop tôt pour le voir. Cela fait une dizaine de jours que le couvre-feu renforcé a été mis en place sur tout le territoire, mais il y a six jours de décalage qu’il faut prendre en compte. En réalité, nous n’avons donc que quatre jours de recul sur les données, et puisque que le temps d’incubation du virus est de cinq jours en moyenne, c’est trop faible.

Si le couvre-feu à 18h s’avère efficace, nous le verrons donc cette semaine ?

Oui. Si nous devons observer des effets et une baisse flagrante des contaminations, cela se verra effectivement dans le courant de la semaine, entre mardi et dimanche.

Au mieux, le couvre-feu à 18h a eu un effet modéré. Au pire, il n’a pas vraiment été efficace.- Guillaume Rozier, fondateur de CovidTracker

Certains départements sont sous couvre-feu à 18h depuis début janvier. Y a-t-il eu une baisse du nombre de cas dans ces territoires ?

Il faut distinguer trois groupes : les départements mis en couvre-feu renforcé le 2 janvier, ceux le 10 janvier, et tous les autres. Pour le premier groupe, nous avions observé une baisse assez nette de l’incidence entre cinq et dix jours après la mise en place du couvre-feu à 18h, alors qu’elle continuait d’augmenter dans les autres départements. Mais il faut rester prudent, corrélation n’est pas causalité : ce n’est pas forcément une conséquence du couvre-feu. Cela correspond aussi à la rentrée, donc à des mouvements de population. Il y a également peut-être eu des changements dans le climat, dans les comportements individuels... Cette baisse est un indice qui pourrait montrer que le couvre-feu a eu un effet, mais ce n’est pas une preuve, d’autant que le même phénomène avait été observé une semaine avant la mise en place du couvre-feu à 18h.

Lire aussi

Et dans les départements sous couvre-feu renforcé depuis le 8 janvier ?

C’est beaucoup moins clair. Il y a eu un très léger décrochage quelques jours après l’instauration du couvre-feu renforcé, mais ce décrochage a été rattrapé depuis. Sur ce deuxième groupe, nous ne pouvons vraiment pas dire qu’il y a eu un effet flagrant.

Faut-il en conclure que le couvre-feu à 18h est inefficace ?

A priori, le couvre-feu n’a pas un effet positif très net, mais pas non plus d’effets nets défavorables. Nous n’avons pas observé une explosion de l’incidence depuis qu’il a été mis en place, alors que beaucoup pensaient que cela allait concentrer davantage de population dans les commerces, dans les transports, etc. Au mieux, le couvre-feu à 18h a eu un effet modéré. Au pire, il n’a pas vraiment été efficace.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

L'exécutif change de ton : ce que va annoncer Jean Castex à 18h

EN DIRECT - Castex fixe un cap à "la fin du printemps" pour "réduire les effets de l'épidémie"

CARTE - Covid-19 : où en est l'épidémie dans votre département ?

Covid-19 : quels sont les départements où la situation est "très préoccupante" ?

CARTE - Covid-19 : la liste des 20 départements sous "surveillance renforcée", mesures possibles le 6 mars

Lire et commenter