Vaccination : huit millions de créneaux vont être ouverts, annonce Gabriel Attal

Des millions de Français ont cherché un créneau pour se faire vacciner alors que le nombre de contaminations au covid s'envole. Plus de 47 000 nouveaux cas ont été enregistrés ces dernières 24 heures, un record depuis plus de six mois.

CAMPAGNE DE RAPPEL - Alors que les réservations pour se faire vacciner sont prises d'assaut depuis l'ouverture de la 3e dose à tous les adultes, le porte-parole du gouvernement a promis l'ouverture de 8 millions de créneaux, accessibles sur les plateformes.

Alors que la France fait face à un rebond épidémique inquiétant depuis plusieurs semaines, un conseil de défense a décrété lundi un protocole renforcé pour endiguer les contaminations au Covid-19. Notamment avec la fermeture des discothèques pendant 4 semaines, ou l'ouverture de la vaccination dès que possible pour les enfants à risques, âgés de 5 à 11 ans. Autre solution mise en avant : des créneaux supplémentaires pour la vaccination.

Toute l'info sur

Covid-19 : le défi de la vaccination

Invité sur France Inter, le porte-parole du gouvernement est revenu sur la progression de la campagne de rappel, ouverte aux plus de 65 ans et personnes fragiles depuis le 1er septembre et aux plus de 18 ans depuis le 27 novembre. Pour faire face à des difficultés de réservation de créneaux, qui se multiplient ces derniers jours face au nombre de demandes, il a annoncé l'ouverture de nouvelles plages horaires pour se faire vacciner, et notamment recevoir sa dose de rappel.

Vendredi 3 décembre, "640 000 personnes ont fait un rappel, un record", a indiqué Gabriel Attal. "À ce stade, 7 millions de personnes ont pris rendez-vous pour un rappel d’ici fin décembre, on va mettre en place 8 millions de créneaux sur les plateformes", a-t-il annoncé. 

"Ceux qui le souhaitent (...) auront un rendez-vous avant le 15 janvier"

"Donc ça veut dire 15 millions de Français qui pourront se faire vacciner d'ici à la fin décembre", a-t-il promis, assurant que "les créneaux vont continuer à augmenter sur les plateformes". "Encore une fois on met tous les moyens", a-t-il déclaré.

Ce réassort devrait permettre selon le porte-parole du gouvernement au plus de personnes possible de recevoir leur troisième dose avant que le pass sanitaire ne soit désactivé pour les 18-65 ans qui ne l'ont pas reçue dans les sept mois après leur deuxième dose, à compter du 15 janvier. Une échéance fixée par le ministre de la Santé Olivier Véran le 25 novembre. "Ceux qui le souhaitent, je leur dis d'aller sur les plateformes, ils auront un rendez-vous avant le 15 janvier", a martelé Gabriel Attal. 

Lire aussi

Le porte-parole s'est par ailleurs félicité de voir la campagne de rappel "beaucoup progresser", plaçant la France "dans le peloton de tête au niveau européen". Aux côtés des gestes barrières et de la vigilance, la vaccination a permis d'éviter "un tsunami sanitaire", a-t-il estimé. 

Au sujet de la vitesse de progression de l'épidémie, Gabriel Attal a appelé à rester prudent malgré une légère embellie enregistrée dernièrement. "Depuis quelques jours, on constate peut-être un début de ralentissement de la progression de l’épidémie, mais je mets beaucoup de réserves", a-t-il indiqué, appelant à "renforcer nos efforts". "Il y a toujours une augmentation forte" et "on n'a certainement pas passé le pic, puisque l'épidémie continue à progresser, à gagner du terrain rapidement", a-t-il mis en garde.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Disparition de Gaspard Ulliel : qui est sa compagne Gaëlle Pietri, mère de leur fils Orso ?

Décès de Gaspard Ulliel : ce que l'on sait sur les circonstances de l'accident de ski

EN DIRECT - Covid-19 : pour "donner de la visibilité", un Conseil de défense sanitaire prévu ce jeudi

Grève des enseignants : à quoi faut-il s'attendre pour la manifestation de ce jeudi ?

Maroc : le parquet antiterroriste ouvre une enquête après "l'assassinat" d'une touriste française

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.