Comment la propagation du variant Delta pourrait affecter nos vacances

Variant Delta : la bataille de la vaccination

BIS REPETITA ? - La circulation de ce mutant du virus, plus contagieux, incite déjà plusieurs pays à fermer leurs frontières à certains ressortissants.

L'abandon du masque dans la rue et la fin du couvre-feu avaient incité les Français à rêver à nouveau de voyages. C'était sans compter le variant Delta, poussant les autorités sanitaires de plusieurs pays à prendre de nouvelles mesures de restrictions, notamment en matière de déplacements de populations. Le Royaume-Uni, où cette mutation du virus représente désormais la quasi-totalité des cas, inquiète tout particulièrement. À tel point que plusieurs pays ont décidé d'agir.

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

A quel stade en est l'épidémie, département par département ?

Ainsi, la Belgique a décidé d'interdire l'entrée des voyageurs non citoyens de pays de l'Union européenne en provenance du Royaume-Uni. L'Italie, elle, a annoncé, vendredi 18 juin, que les passagers en provenance du Royaume-Uni devront observer de nouveau une quarantaine de cinq jours. En revanche, ceux venant "de l'Union européenne et des États-Unis, du Canada et du Japon" devront pour leur part présenter un pass sanitaire, a précisé le ministre de la Santé italien. 

Au Portugal, le gouvernement a décidé d'interdire les entrées et les sorties de la région de Lisbonne pendant le week-end, ce jusqu'à nouvel ordre. Les États-Unis, eux, n'autorisent toujours pas l'entrée des voyageurs en provenance de l'espace Schengen, notamment, alors même que les pays de l'Union européenne ont décidé de rouvrir leurs frontières aux Américains, à condition qu'ils soient vaccinés ou présentent un test négatif.

Un "frein d'urgence" au sein de l'UE

Symbole de la prudence qui règne chez les autorités sanitaires, les pays membres de l'UE ont décidé, dans leurs efforts pour faciliter les voyages de leurs ressortissants sur le Vieux continent, d'anticiper un nouvel emballement de la situation. 

Car si le certificat Covid européen entrera en vigueur le 1er juillet, une recommandation approuvée par les 27 prévoit "lorsque la situation épidémiologique dans une région d'un État membre ou dans un État membre se détériore rapidement, notamment en raison d'une prévalence élevée de variants (...), que les États membres peuvent déclencher un frein d'urgence".

Situations inquiétantes en Australie, en Chine, en Russie...

Dans le même temps, plusieurs informations font craindre, à l'international, une situation qui pourrait pousser des gouvernements étrangers à prendre de nouvelles mesures, notamment en matière de voyage. Ainsi, l'Australie faisait face, mardi, à un nouveau cluster de Covid-19 à Sydney, probablement causé par la présence d'un homme infecté par le variant delta.

Lire aussi

Samedi, l'aéroport de Shenzhen, en Chine, a annulé des centaines de vols et renforcé les contrôles après qu'une employée de restaurant avait été testée positif au variant Delta. En Russie, Moscou fait face à une flambée de cas due, selon les autorités, au variant Delta. Il toucherait près de 90% des nouveaux malades, selon le maire de la capitale, Sergueï Sobianine.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - De nouvelles restrictions en Haute-Corse, le port du masque en extérieur étendu

"On attend juste que le soleil se couche" : en Grèce, "la pire canicule" depuis 30 ans

Covid-19 : traités "comme des animaux", le cauchemar de Français bloqués dans un hôtel insalubre en Sicile

EN DIRECT - JO de Tokyo : les handballeuses et les basketteuses bleues filent en demies !

Ile de Ré : menacés d'expulsion, ces propriétaires de mobil-homes ont le sentiment de "faire tache"

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.