MALAISE SOCIAL - Des centaines de tracteurs ont commencé à bloquer la circulation à Valles (Morbihan) lundi matin. Face à la chute des cours, les agriculteurs bretons réclament de meilleurs prix d'achat pour leurs produits

Début de siège ce lundi matin à Vannes, dans le Morbihan. Des dizaines de tracteurs préparaient le blocage de la commune, avec une manifestation prévue sur place à l'appel de la FDSEA du département.

Au moment où les ministres de l'Agriculture se réunissent à Bruxelles, les agriculteurs bretons ont décidé de mettre en place un blocus de la ville, conduisant le préfet du Morbihan à interdire la circulation des véhicules agricoles. Aucun véhicule, à l'exception des services de secours, ne devrait pouvoir accéder à la commune durant cette journée.

"Mal-être"

"On sait que c’est une gêne pour tout le monde, mais il n’y a qu’en gênant que peut-être, à Paris, on pourra éventuellement prendre en considération le mal-être du peuple", a justifié à France Info Renan Henry, président du Comité de survie des ostréiculteurs. Les agriculteurs, étranglés par la chute des cours et réclament entre autres des meilleurs prix d'achat de leurs produits.

La préfecture met en garde sur le risque d'un "trafic routier fortement perturbé" dans la capitale du Morbihan. Depuis plusieurs semaines, les agriculteurs, qui traversent une crise sans précédent, multiplient les actions, bloquant ou déversant des déchets sur des routes, devant des plateformes logistiques de la grande distribution ou des centres commerciaux notamment.

Sur le même sujet

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.