Cyberattaque : une usine Renault à l'arrêt pour éviter la propagation du virus

DirectLCI
Ce lundi, près de 3.500 personnes employées par Renault sur le site de Douai n'ont pas rejoint leur poste de travail. Conséquence de l'attaque informatique géante qui aurait fait plus de 200.000 victimes dans le monde, la direction a préféré jouer la prudence et mettre à jour son parc informatique.

Ce reportage est issu du JT 13H du 15 mai 2017 présenté par Jean-Pierre Pernaut sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 13H des reportages sur l’actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le 13h

Plus d'articles

Sur le même sujet