D-Day : casse-tête à l'Elysée pour la réception d'Elisabeth II

D-Day : casse-tête à l'Elysée pour la réception d'Elisabeth II

COULISSES - A l'occasion du 70e anniversaire du Débarquement, la reine d'Angleterre fera le déplacement jusqu'en France pour se joindre aux commémorations. Une visite qui ne va pas poser quelques problèmes logistiques.

Une visite royale ne supporte pas l'à-peu-près. Pour la 5eme visite en France de la Reine d'Angleterre la semaine prochaine, l'Etat français prépare depuis de longs mois, minutieusement et laborieusement, les conditions d'accueil d' Elisabeth II . Car il s'agit là de ne faire aucun écart au protocole très strict qui encadre cette visite pour le 70e anniversaire du débarquement.

Les fleurs assorties à la robe. Depuis six mois, raconte Europe 1 vendredi, les équipes de l’Elysée et de Buckingham travaillent main dans la main pour que tout soit parfait. En sortant de l'Eurostar, elle recevra un bouquet de fleurs dont les pétales seront de la même couleur que la robe royale.

Le chapeau royal trop grand et la voiture présidentielle trop petite. L'erreur aurait été catastrophique : la DS5 habituelle de François Hollande est en effet trop bas-de-plafond pour abriter la Reine et son couvre-chef, habituellement assez volumineux. Une découverte qui a glacé d'effroi les équipes organisatrices qui ont heureusement trouvé une solution : Renault prêtera une Velsatis blindée, rapporte la radio.

Du foie gras, rien que du foie gras. Pour le menu, dont Europe 1 a obtenu le détail, la reine d'Angleterre n'avait qu'une seule exigence : déguster du foie gras. Il sera donc présent pour l'entrée, arrosé d'un vin blanc liquoreux. Suivront de l'agneau avec petits légumes, avec du vin de Bordeaux. Une lichette de reblochon et comté finira le repas.

Un album photos en cadeau. En plus de la porcelaine de Sèvres, le reine recevra un livre réunissant des photos et documents historiques sur ses deux premières visites en France, en 1948 – elle n'était alors pas encore sur le trône - et en 1957. Sans oublier le marché aux fleurs sur l’île de la cité à Paris qui sera rebaptisé marché Elisabeth II.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : de premiers cas de contaminations au variant anglais détectés en Chine

EN DIRECT - Dès son entrée à la Maison-Blanche, Biden prendra 17 mesures présidentielles pour effacer le bilan de Trump

En plein couvre-feu, il tombe en panne et se fait arrêter par la BAC

Non-respect du couvre-feu : les dénonciateurs rémunérés ? Des internautes tombent dans le piège

La vitamine D protège-t-elle des formes graves du Covid-19 ?

Lire et commenter