Dans quels pays les bébés pleurent-ils le plus ?

Dans quels pays les bébés pleurent-ils le plus ?
SOCIÉTÉ
DirectLCI
BABY BLUES – D'après une étude réalisée par des psychologues britanniques, les bébés danois, japonais et allemands pleurent moins que les nourrissons britanniques, italiens et canadiens.

Les bébés pleurent-ils plus dans certains pays que dans d'autres ? D'après une étude très sérieuse réalisée par des psychologues britanniques sur 8 700 bébés de moins de trois mois et publiée dans The Journal of Pediatrics, il ressort que les bébés versent moins de larmes selon leur lieu de naissance.  


"Les bébés sont déjà très différents dans leur façon de pleurer dès leurs premières semaines de vie", note Dieter Wolker, qui a mené l'étude à l'université de Warwick. "Nous pourrions en apprendre plus en nous penchant sur les cultures où les bébés pleurent moins, notamment pour savoir si cela peut être dû à l'éducation ou d'autres facteurs liés à la grossesse ou la génétique." 

En vidéo

Votre enfant pleure ? Découvrez ces techniques de massage pour l'apaiser

En moyenne, d'après l'étude, les bébés pleurent environ deux heures par jour durant les deux premières semaines de leur vie. A six semaines, ce chiffre monte à 2h15 pour retomber une moyenne d'1h10 à l'âge de 12 semaines. Des chiffres qui varient selon les pays. Il apparaît ainsi que les bébés nés en Grande Bretagne, au Canada et en Italie pleurent plus que ceux qui ont vu le jour au Danemark, au Japon ou en Allemagne. Dommage, l'étude n'a pas étudié le cas de la France.

Pour tenter de comprendre pourquoi les petits Danois sont mieux lotis que leurs homologues britanniques, Le Guardian a avancé quelques éléments explicatifs. Au Danemark, les futures mamans sont beaucoup moins stressées car elles bénéficient d'un congé maternité de 4 semaines avant la naissance de leur enfant et de 52 semaines ensuite. Un an payé qu'elles peuvent partager avec le papa comme elles l'entendent. De quoi rendre zen, non ? 

Autre explication : les mamans danoises allaitent plus volontiers que les mères anglaises (d'après une étude datant de 2016, la Grande Bretagne a le taux d'allaitement le plus bas au monde). Les bébés allaités présentent ainsi moins de coliques et sont moins enclins à faire des crises de larmes.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter