Dans un clip, le groupe rennais Darcy fait s'embrasser dealers et policiers

Dans un clip, le groupe rennais Darcy fait s'embrasser dealers et policiers
SOCIÉTÉ

COUP DE GUEULE - Dans un clip provocateur, le groupe de punk-rock rennais Darcy fait s'embrasser dealers et policiers lors d'une interpellation musclée. Une réaction aux "violences policières" observées et aux "propos homophobes" entendus lors des manifestations contre la loi Travail.

C'est un clip pour le moins surprenant. Pour illustrer son dernier morceau intitulé "Paris", le groupe rennais Darcy a décidé de jouer la carte de la provocation. La vidéo, repérée par 20 Minutes, est entièrement tournée en noir et blanc. Des images qui rappellent au premier coup d’œil le film de Mathieu Kassovitz, La Haine, sorti en 1995. 

Pendant les deux premières minutes de la vidéo, on assiste à une interpellation policière musclée où plusieurs jeunes sont plaqués contre un mur, gazés et frappés. Mais l'ambiance change à partir de 2"30 quand les policiers et les dealers commencent à s'embrasser langoureusement.

Dénoncer les "coups distribués" et les "propos homophobes"

Le groupe s’est décidé à tourner ce clip au moment des récentes manifestations des policiers : "Ils voulaient de l’amour. C’était pour nous une façon de leur en donner, mais aussi de se moquer. Il y a un vrai double sens dans ce clip", a confié à 20 Minutes Irvin, le chanteur du groupe. Il souhaitait surtout dénoncer "les coups distribués" et les "propos homophobes" de quelques policiers au moment des manifestations contre la loi Travail.

Un engagement assumé puisque le groupe a toujours été engagé. Avec ce clip, le quatuor espère faire parler de son nouvel album, dans les bacs depuis le mois dernier. Par le passé, les quatre musiciens ont déjà assuré les premières parties de No One is Innocent ou encore Luke.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent