Déchets électriques : les Français prennent goût au recyclage

DirectLCI
VIDÉO - Éco-systèmes, qui capte 80% de la collecte des déchets électroniques en France, a rendu son bilan annuel la semaine dernière. Il souligne le bon score des Français en matière de recyclage. Sur le plateau de LCI Matin, Muryel Jappont revient sur le sujet et donne quelques conseils pratiques.

Bonne nouvelle ! Les Français ont, en moyenne, recyclé 10 kilos de déchets d’équipements électroniques et électriques en 2016. Joli score, quand on sait qu’en 2009, seuls 5.9 kilos l’étaient. Mais qu’est-ce qu’un déchet d'équipement électronique et électrique (DEEE) ?  Ce sont tous les objets qui vont de la clé USB au frigo en passant par les téléphones et les ordis, les prises électriques, les batteries externes, ou encore les sèche-cheveux, les consoles de jeux, les perceuses et l'incontournable grille-pain. 


Et ce sont plus  de 99 objets électriques qu'ont chez eux les Francais, dont plus d'une dizaine qui ne fonctionne plus selon Eco-systèmes, l'organisme qui collecte 80% de ces déchets.

Pas d'excuse. Recycler, c’est simple.

Avant toute chose pour savoir si un objet électronique et électrique est recyclable, il suffit de trouver le petit picto symbolisé par une poubelle barrée. 


Sur le site d'éco-systèmes, vous renseignez la ville, le produit à recycler, s'il fonctionne ou pas et vous obtenez les points de collecte près de chez vous. Et vous avez le choix entre les déchetteries, les magasins et les enseignes de bricolage qui collectent le petit électroménager, les réseaux solidaires  comme les centres Emmaüs et les services des mairies (les encombrants). Mais que deviennent-ils ? Ils peuvent être revendus ou remis en état par des associations ou servir à la fabrication de nouveaux produits. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter