Déconfinement : couvre-feu, pass sanitaire, jauge maximum... ce qui change à partir du 9 juin

Le 9 juin, l'intérieur des bars, des restaurants, des salles de sport rouvriront. Pour les grands rassemblements, un pass sanitaire sera indispensable. Par ailleurs, les autorités pourront nous contacter facilement si nous sommes cas contact.

CALENDRIER - La troisième étape du déconfinement débute dans moins de deux semaines. Quelles seront les nouvelles règles en vigueur à cette date ? À quelles restrictions devrez-vous encore vous soumettre ? On fait le point.

À partir du 9 juin 2021, les Français vont retrouver un semblant supplémentaire de vie normale. Dans Le Parisien, Cédric O détaillait ce mardi certaines des nouvelles mesures phares qui accompagneront la population pour cette troisième phase du déconfinement. Parmi elles, l'instauration d'un pass sanitaire et d'un cahier de rappel numérique, mais pas seulement. À cette date, le pays connaîtra un nouvel allègement des restrictions sanitaires, avec notamment un assouplissement du couvre-feu, qui passera de 21h à 23h. 

Toute l'info sur

Un nouveau déconfinement en 4 étapes clés

Déconfinement, vaccination... suivez les dernières actualités sur le Covid

Bars et restaurants : jauges revues à la hausse

Depuis le 19 mai, les restaurants et les bars peuvent accueillir jusqu'à 50% de leurs clientèles sur les terrasses. Le 9 juin, la jauge sera revue à 100% pour les terrasses. À cette occasion, les professionnels pourront de nouveau vous servir en salle avec une limite de 50% de clients. Il ne sera cependant pas possible d'être plus de six à table. 

Le cahier numérique, baptisé TousAntiCovid Signal par le gouvernement, ne sera pas obligatoire dans les lieux dits aérés, comme les terrasses ou les cinémas, mais le sera dans les restaurants et les salles de sports. "Nous avons ciblé les espaces clos mal aérés où le port du masque n’est pas continu et où le virus peut se transmettre à plus de cinq mètres de distance, ainsi que plusieurs heures après le départ d’une personne infectée", expliquait Cédric O dans Le Parisien. Il vous permettra lors de votre visite de vous enregistrer et d'être mis au courant si une personne se déclare positive sur TousAntiCovid. Le format papier, mis en place à l'automne dernier, sera toujours accessible.

Chez les autres commerçants, la jauge d'accueil sera divisée par deux : ils pourront recevoir un client tous les 4 m² contre 8 m² actuellement. 

Jusqu'à 5000 personnes dans les stades ou les festivals

Pour les établissements culturels, la jauge est à ce jour fixée à 800 personnes en intérieur et 1000 en extérieur. Le 9 juin, elle sera réévaluée à 5000 personnes. De plus, les salons, foires et expositions fermées jusque-là pourront rouvrir. 

Les salles de sport seront également autorisées à rouvrir leurs portes : les sports de contacts en plein air et sans contact en intérieur seront de nouveau permis. Les stades pourront, comme les lieux culturels, recevoir 5000 spectateurs. Une dérogation a cependant été accordée au tournoi de tennis Roland-Garros qui pourra accuillir jusqu'à 5000 personnes dès lundi 30 mai, date du début de la compétition. 

Le pass sanitaire entre en application

C'est la grande nouveauté de cette troisième étape du déconfinement. Le pass sanitaire sera obligatoire pour se rendre dans les lieux culturels et sportifs recevant plus de 1000 personnes. Il se déclinera en format numérique, toujours sur l'application TousAntiCovid, ou en format papier. Trois éléments y seront visibles : votre certificat de vaccination, la preuve d'un test PCR ou antigénique négatif ou un certificat de rétablissement du Covid-19. 

Le secteur du tourisme devrait en profiter pleinement : avec l'instauration du pass sanitaire, les touristes étrangers vont prochainement faire leur retour en France. Selon un sondage d'Atout France publié fin avril, l'Hexagone devrait recevoir entre 20% et 40% de touristes en plus que l'année dernière. 

Lire aussi

Dernière étape avant la levée de toutes les restrictions

Pour la première fois depuis des mois, le télétravail en entreprise pourra être assoupli. S'il continuera d'être recommandé par le ministère du Travail, chaque entreprise pourra définir le nombre de jours maximum hebdomadaire en présentiel. Même si selon un sondage OpinionWay paru ce mercredi, 74% des salariés ne souhaitent pas remettre les pieds au bureau comme avant la pandémie. 

Le 9 juin sera le dernier tournant avant la levée totale des restrictions prévue le 30 juin prochain. Si la situation ne se dégrade pas après cette troisième étape, le couvre-feu sera alors levé et il n'y aura plus de limites dans les commerces et dans les établissements recevant du public. Seules à n'avoir, pour l'heure, aucune perspective : les boîtes de nuit, qui ne rouvriront pas le 30 juin après une décision du Conseil d'État.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

VIDÉO - "Ça va la claque que tu t'es prise ?" : Emmanuel Macron interpellé par un écolier

Disparition de Delphine Jubillar : ce nouvel élément révélé par l’amant de l'infirmière

"Je ne mange pas le soir" : elles vivent avec moins de 1000 euros de retraite par mois

AstraZeneca annonce que son traitement anti-Covid est inefficace

EN DIRECT - "Rendre le sourire à nos enfants" : les pédiatres réclament la fin du masque à l'école

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.