Déconfinement : restaurateurs et professionnels de la culture entre prudence et soulagement

Déconfinement : restaurateurs et professionnels de la culture entre prudence et soulagement

PERSPECTIVES - Les professionnels de la culture, de la restauration et des commerces ont réagi favorablement au plan dévoilé par le chef de l'État aux journalistes de la presse quotidienne régionale.

Sans doute une impression de respirer à nouveau pour beaucoup de professionnels, paralysés par les restrictions sanitaires. "Il nous faut retrouver notre art de vivre à la française, en restant prudents et responsables", a prôné le président de la République Emmanuel Macron, lors de l'annonce à la presse quotidienne régionale ce jeudi de son plan de déconfinement en quatre étapes.

Dès le 19 mai, les commerces "non essentiels" pourront rouvrir, sous condition de jauges et avec des protocoles sanitaires. Les musées, monuments, cinémas, théâtres, salles de spectacle avec public assis rouvriront leurs portes avec une limite de 800 personnes à l'intérieur, et jusqu'à 1000 en extérieur. Les terrasses des restaurants et bars vont également rouvrir avec six personnes maximum par table dans un premier temps avant une ouverture en intérieur le 9 juin si la décrue épidémique se poursuit.

Toute l'info sur

La France fait-elle les bons choix face au virus ?

Les dernières informations sur l'épidémie et le déconfinement

Soulagement chez les restaurateurs

"On est soulagés parce que l'exécutif donne des dates et a l'air de vouloir s'y tenir", s'est réjouit Alain Fontaine, le président de l'association française des maîtres restaurateurs. "Cela veut dire que mon personnel va pouvoir rentrer du chômage partiel, quel bonheur pour eux, quel bonheur pour moi de les revoir !"

"Enfin on a les clés du déconfinement et on peut s'organiser pour travailler", s'est félicité, auprès de l'AFP, Roland Héguy le président de l'Umih principal syndicat des professionnels de l'hôtellerie-restauration. Du côté des indépendants (GNI), Didier Chenet s'est lui dit "déçu de ne pas rouvrir pour le week-end de l'Ascension".

Un regret partagé par le restaurateur Alain Fontaine, celui-ci a rappelé la déception de professionnels de l'hôtellerie-restauration en régions à ne pouvoir faire le plein lors du week-end de quatre jours de l'Ascension du jeudi 13 au dimanche 16 mai 2021 :

En vidéo

"Les adhérents de province s'attendaient à une ouverture avant l'Ascension"

Frustration chez les professionnels du théâtre

Si le bonheur du retour à une certaine liberté est partagé par le secteur du théâtre, la frustration demeure chez certains de rouvrir lors d'une période peu favorable au spectacle vivant alors que les beaux jours sont là. 

"D'habitude le mois de juin, c'est l'un des mois les plus difficiles pour le théâtre", rappelle Sébastien Azzopardi le directeur du théâtre du Palais-Royal à Paris. "Je suis content en tant que citoyen de me dire que sans doute on va avoir un peu plus de liberté, mais moi en tant que directeur de théâtre on se dit que [...] on n'en profitera qu'à la rentrée de septembre."

En vidéo

Le directeur du Palais Royal réagit à la réouverture des lieux culturels

Prudence et réjouissance

Si la perspective de la réouverture satisfait les professionnels, des interrogations demeurent néanmoins sur les jauges qui seront appliquées dans les lieux qui rouvriront. Des "jauges limitées" auront cours dans les commerces, musées, salles de cinémas, théâtres et lieux culturels, a indiqué le président de la République.

Le producteur de spectacles Jean-Marc Dumontet s'interroge sur les "modalités en termes de jauges et contraintes" :

En vidéo

"On va avoir les yeux rivés sur les taux d'incidence", dit Jean-Marc Dumontet

Toutes ces étapes pourraient d'ailleurs être décalées dans des départements avec un taux d’incidence au-dessus des 400 cas pour 100.000 habitants. C'est toute l'approche territorialisée de l'exécutif qui pourrait entraîner une exécution plus progressive, selon les territoires, des annonces présidentielles.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Proche-Orient : Biden exprime son soutien au cessez-le-feu auprès de Netanyahu

EN DIRECT - Covid-19 : l'Inde enregistre sa journée la plus meurtrière depuis le début de la pandémie

Gérald Darmanin s'invite à la manifestation des policiers devant l'Assemblée le 19 mai

La Commission européenne préconise-t-elle réellement de fixer la retraite à 70 ans ?

La fin du masque en extérieur "bientôt" envisageable, selon Olivier Véran

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.