Dédicaces au Leclerc : "Je vais au contact des Français" répond François Hollande

Dédicaces au Leclerc : "Je vais au contact des Français" répond François Hollande

DirectLCI
NORMAL - Un ancien président dans un supermarché Leclerc ? L'annonce en a étonné plus d'un. Ce vendredi, François Hollande a répondu à ses détracteurs.

En pleine promotion pour la sortie de son livre "Les leçons du pouvoir", François Hollande multiplie les séances de dédicace. Ce samedi, c'est à l'espace culturel Leclerc de Plérin, dans les Côtes-d'Armor, qu'il a donné rendez-vous à ses lecteurs. Un ancien président dans un supermarché ? L'annonce n'a pas manqué de faire réagir sur les réseaux sociaux. "Si rencontrer un large public est déshonorant, j'accepte cette façon de voir" a répondu François Hollande au micro de la télévision locale TBO, balayant d'un revers de la main les critiques. "Ce que j'ai voulu avec ce livre, c'est pouvoir justifier de ce que j'avais fait, livrer un témoignage sur ce qu'est la présidence de la République, donner ma vision du monde et venir là où les Français sont me semble être la bonne démarche, surtout pour un ancien président", a-t-il ajouté.

"Nous sommes une vraie librairie en soi" a de son côté tenu à souligner la responsable de l'Espace culturel du magasin Leclerc de Plérin et même "l'une des plus grosses librairies des Côtes-d'Armor". Et pour appuyer ses dires, Isabelle Bartz n'hésite pas à vanter ses références : près de 40 000 ouvrages proposées sur 600 m².


Pour le directeur général de l'enseigne, les critiques sont surtout le fait de "quelques auteurs enfermés dans un parisianisme caricatural". "On pense ce que l'on veut de François Hollande (…), je rappellerais aux arbitres du bon goût qui éructent que E. Leclerc est la deuxième librairie de France (eh oui...)", écrit Michel-Edouard Leclerc sur son blog personnel.

En vidéo

François Hollande, le meilleur ennemi d'Emmanuel Macron

Il aurait pu ajouter que ce n'est pas la première fois que son enseigne accueille un ancien président. En 2016, c'est Nicolas Sarkozy qui allait à la rencontre de son public – et de ses potentiels électeurs à quelques mois de la primaire de la droite - dans des centres commerciaux Leclerc et Carrefour.

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter